Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un article du site du Parti Communiste du Venezuela

Après la signature d'un accord sur un programme unitaire avec le Parti  Socialiste Unifié du Venezuela (PSUV) , lundi 26 février, le  Parti Communiste du Venezuela (PCV) a apporté son soutien définitif à la candidature de NICOLAS MADURO à l'élection présidentielle du 22 avril 2018.

L'accord vise à  conforter le développement de la Révolution Bolivarienne  et du socialisme dans le pays. Le document comprend  17 points portant sur les revendications sociales, la protection des travailleurs et l'évaluation des mesures  à prendre.

Il y a une semaine, la 14ème conférence nationale du PCV, qui avait accueilli NICOLAS MADURO, avait décidé de soutenir sa candidature, sous réserve que soit signé un accord avec son parti, le PSUV . C'est maintenant chose faite.

Rouge Cerise publie ci-dessous la résolution du PCV adoptée lors de la conférence

 

 

RESOLUTION DU PCV:

La 14ème Conférence Nationale du Parti Communiste du Venezuela (PCV), s’est réunie à Caracas les 17 et 18 février 2018 , y participaient les membres du comité central du PCV,  des représentants de la Jeunesse Communiste du Venezuela (JCV) et des délégués de tout le pays élus  conformément à l'article 53 des statuts du PCV, qui leur donne le droit de choisir leur candidate ou leur candidat à l’élection présidentielle.  et à l'article 67 de la constitution de la République bolivarienne du Venezuela, qui  fixe les modalités de désignation des candidates ou des candidats par les partis et organisations politiques.

Considérant que: 

  1.  L’agressivité de l'impérialisme américain et de ses alliés européens contre la révolution bolivarienne vénézuélienne met en péril les perspectives d’émancipation nationale, les acquis de  notre souveraineté politique et compromet  notre propre existence en tant qu'état-nation.
  2. L'impérialisme s’emploie à monter de toute pièce un dossier contre notre pays  dans les organisations internationales, pour justifier une intervention étrangère, cela avec la complicité de certains gouvernements d'Amérique latine et de l'extrême droite vénézuélienne. Le risque est réel que les gouvernements droitiers de Colombie, du  Brésil ou du Guyana se livrent à des provocations à nos frontières.
  3. La  situation socio-économique grave dont souffre le peuple vénézuélien est causé par le capitalisme  basé, au Venezuela,  sur la rente  et la dépendance du pays . Elle est aggravée par l'offensive  des impérialistes et leurs actions agressives contre le peuple, le processus bolivarien et le gouvernement.
  4. Le Parti communiste du Venezuela (PCV) a dans ses objectifs de construire une large alliance anti-impérialiste et anti-fasciste pour les élections présidentielles;  celle-ci constituera le noyau de direction collective et unitaire que nécessite le processus en cours. Nous appliquons  ainsi la stratégie pour « renforcer les forces révolutionnaires, ouvrières, paysannes, villageoises et populaires » définie lors de notre 15éme congrès  de notre Parti (juin 2017)
  5.  Dès la réunion du  comité central du 19 décembre 2017,  le PCV a développé une intense activité d'analyse, de rencontres et d'échanges avec diverses organisations et personnalités des forces patriotiques  et révolutionnaires pour explorer les possibilités d'une candidature unitaire,  basée sur un programme anti-impérialiste, anti-oligarchique, antitrust, démocratique et populaire.
  6. Le PCV développera  une offensive idéologique, organisationnelle et de masse pour unir les forces qui  luttent pour un gouvernement d’union des les forces révolutionnaires, ouvrières, paysannes, villageoises et populaires. Gouvernement indispensable pour trouver une solution à la crise actuelle en faveur des intérêts de la classe ouvrière et des travailleurs des villes et des campagnes.
  7.  Le PCV continuera à promouvoir les luttes de la classe ouvrière et des travailleurs pour leurs justes revendications et à remplir sa mission historique de diriger le renversement de la bourgeoisie pour la victoire de la révolution prolétarienne et populaire et pour  commencer à construire le socialisme.

 La 14ème Conférence Nationale du Parti Communiste du Venezuela décide :

  •  De promouvoir une large coalition de forces politiques et sociales - germe d'une direction collective et unitaire -   exprimant les légitimes aspirations populaires anti-impérialistes,  pour l'unité  des peuples latino-américains, le développement de la souveraineté nationale  en soutenant  la candidature de notre compatriote NICOLAS MADURO à l'élection présidentielle du 22 avril 2018.  Cela  sur la base  d'un  accord PSUV-PCV, préconisant des mesures anti-impérialistes, socio-économiques, patriotiques et populaires,   pour  faire face à la  crise causée par  le capitalisme.
  • Au cas où un accord  PSUV- PCV  ne serait pas signé , une nouvelle session de la  14ème conférence nationale serait convoquée pour se prononcer sur la candidature  du PCV  à la Présidence de la République

 

 14ème CONFÉRENCE NATIONALE PARTI COMMUNISTE du VENEZUELA

Caracas, les 17 et 18 février 2018.

Traduction (très) libre  d'Enver

 

 

Tag(s) : #JE LUTTE DES CLASSES, #MONDE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :