Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Eurenco, la poudrerie de Sorgue, la situation ne cesse de se dégrader: sous-traitance massive des activités, manque d'investissements, recours massif à l'intérim (même en fabrication!) et exploitation toujours plus forte des salariés. Autant de maux que dénoncent au quotidien les salarié(e)s et leur syndicat CGT.

Cette contestation est insupportable pour la direction. Elle  veut faire un exemple et convoque un militant pour un entretien préalable à son licenciement,  lundi 24 juillet.

Contre la répression  la CGT entame la lutte et organise un rassemblement de soutien le lundi 24 juillet à 15H devant l'usine.

Rouge Cerise  publie ci-dessous le tract de la CGT d'Eurenco  et appelle tous ses lecteurs  à participer  à ce rassemblement et à le faire connaître autour d'eux.

L'été est là  c'est le temps de penser aux vacances  mais Macron et ses ordonnances et  la direction d'Eurenco et ses manoeuvres d'intimidation nous rappellent  que l'ennemi de classe ne dort jamais. A nous de lui prouver que la solidarité du monde du travail non plus!

Enver

-----------------------------------------

Contre les répressions …

La mobilisation !!!

 

La CGT a lancé un préavis de grève illimité depuis le 17 juillet 2017 à 18h.

Pour les détracteurs, les fadas des rumeurs en tout genre, les motifs de cette grève avec en point d’orgue le prochain rassemblement de ce lundi 24 juillet à 15h sont bien ceux évoqués dans notre précédent tract et expliqués par la CGT dans les ateliers. Le reste n’est que la propagande de notre Direction !!!

Les pressions, les intimidations et les sanctions sur les deux sites de production doivent cesser immédiatement !!!

Ce n’est pas moins de quatre convocations officielles en une semaine !!! 3 en vue de sanction disciplinaire et une pour connaître la perspective d’avenir d’un salarié en maladie depuis 6 mois !!!

Cette nouvelle attaque envers un salarié élu CGT est loin d’être anodine !!!

Jean-Mi est donc convoqué pour un entretien préalable à une sanction disciplinaire pour des faits qui se sont déroulés le 22 juin et dont la Direction des Ressources Humaines a pris connaissance le 3 juillet !!!

Soit 11 jours plus tard !!!

Mais quelle faute a-t-il commis pour que notre nouvelle RH Mme Caudron ne soit avertie que 11 jours plus tard et qu’elle décide d’engager une procédure disciplinaire ?

Sans remonter à Mathusalem, Jean-Mi serait-il responsable :

  • De la casse de nos acquis sociaux lors de la dénonciation de l’accord d’entreprise
  • De la perte de rémunération pendant les arrêts maladie
  • De l’externalisation des services
  • Du nombre croissant d’intérimaires et de leur non titularisation
  • Du retard sur le projet phénix et des deux personnes travaillant sur ce projet qui ont été licenciés depuis pour inaptitude à tout poste
  • Du pourrissement de l’atelier d’hexogène
  • Des sanctions financières infligées aux personnels de l’hexogène lors des dernières grèves en les passants en journée normale
  • Du non-paiement des primes POI pour le personnel de Baussenq
  • De l’écrêtage des heures
  • Du turn-over, des démissions ou des burn out des cadres
  • Des dérives sécuritaires de Monseigneur Chariou
  • De la surveillance vidéo des salariés du 2093
  • Du recrutement de l’ancien chef de fabrication de Polyrey, spécialiste en harcèlement et en combustion d’atelier
  • De la mise en place des 7 inviolables sur Bergerac
  • De la future filialisation du secteur additif

 

NON rien de tout cela !!!!

Au contraire, il est de tous les combats dans l’intérêt de tous les salariés et c’est certainement cela que lui reproche la Direction.

Seule la Direction est responsable de la dégradation de nos conditions de travail.

La responsabilité de nos dirigeants, sur leurs décisions stratégiques et économiques désastreuses, ne doit jamais retomber sur aucun salarié  !!!

Cette Direction de plus en plus agressive n’hésite pas à convoquer les salariés pour les intimider !!!

Il est temps aussi pour les salariés de sanctionner notre Direction par un arrêt de travail MASSIF !!!

Les Directions de sites souhaitent faire des « exemples » pour intimider l’ensemble des salariés !!!

La CGT l’a bien compris et si personne se mobilise, chacun d’entre nous pourra devenir lui aussi un « exemple ».

 

De Bergerac à Sorgues, de l’ouvrier au cadre,

TOUS MOBILISES

contre les répressions patronales !

 

Le militantisme de la CGT Eurenco ne peut pas être remis en cause, et les Directions doivent entendre une chose :

Pour tous les salariés, pour tous les poudriers, nous serons dans la lutte !!!

 

Lundi 24 juillet RDV 15H devant les grilles des usines

de Bergerac et de Sorgues

 

Quand on touche un camarade de la CGT c’est la CGT entière qui est touchée !!!

 

dsccgteurenco@gmail.com 

www.facebook.com/cgteurenco/

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Festival off d'Avignon

JAURÈS OU LA NÉCESSITÉ DU COMBAT, 

FABRIK THÉÂTRE

À 12H30 : DU 6 AU 30 JUILLET - RELÂCHES : 12, 19, 26 JUILLET

Quand Gavroche raconte Jaurès… 
Un jeune vendeur de journaux nous emmène à la rencontre de Jaurès, celui de "la nécessité du combat", celui de Carmaux et de l’Humanité, celui qui oeuvre à en mourir, contre les guerres et leurs marchands.
Il nous révèle aussi l'homme derrière le héros, celui qui doute, se trompe, qui désespère parfois... 
« Rallumer tous les soleils » nous donne à voir des femmes et des hommes portés par la fraternité et par l’espoir, en un moment où les trahisons sont pourtant nombreuses.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Tag(s) : #JE LUTTE DES CLASSES

Partager cet article

Repost 0