Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Montée du Racisme. Article du MRAP

21 mars - Journée internationale de lutte contre le Racisme

 

49 ans après l’instauration par l’ONU de la Journée internationale de lutte contre le racisme, 43 ans après le vote par le Parlement français de la loi sanctionnant le racisme comme délit, le MRAP s’inquiète d'une montée sans précédent de toutes les formes de racisme et du rejet de l'Autre parce différent. Les vieux démons réapparaissent : comme dans les années 30, l’étranger, le Juif, le Rom, le Musulman - ou supposé tel - ou encore le sans papier, sont les « boucs émissaires » auxquels est attribuée la responsabilité de tous les maux et de toutes les injustices de la société, qu’ils sont pourtant parmi les premiers à subir.

Profitant du désarroi d'une partie de plus en plus grande de la population, en France comme dans l’ensemble de l’Europe, l’extrême droite progresse. Le discours de la présidente du FN se veut rassurant, mais il est contredit par les propos odieux, racistes, xénophobes et homophobes, tenus sur les réseaux sociaux ces derniers jours par plusieurs de ses candidats aux élections départementales.

Mais l’extrême droite n’est pas seule en cause.
Quand la Méditerranée est devenue le cimetière de milliers de migrants africains, quand en France, les expulsions d’étrangers n’ont jamais été aussi nombreuses, quand les Rroms sont violemment expulsés de bidonville en bidonville, comment s’étonner de la banalisation du racisme ?
Lorsque des responsables gouvernementaux, lorsque d’anciens ministres vont jusqu’à tenir des propos stigmatisants, comment croire que c’est sans rapport avec la recrudescence des actes racistes au quotidien ? avec la persistance des discriminations qui minent le vivre ensemble ? Les contrôles au faciès perdurent… Les Africains et les Ultramarins subissent les mêmes injures. La parole raciste envahit les réseaux sociaux, s’afficher « raciste » n'est plus tabou.

Le 11 janvier, des millions de citoyens ont dit leur solidarité avec Charlie et les victimes du magasin casher, ils ont dit aussi leur refus de la haine et de l'amalgame. Mais depuis cette date, les actes islamophobes ont augmenté de 70% par rapport à janvier 2014. Les actes antisémites ont doublé en un an.

En ce 21 mars, le MRAP réaffirme son refus de toute forme de racisme et son refus d'une société racisée. Il condamne les discours de haine d'où qu'ils viennent.

Parce que le racisme prospère sur les inégalités, le MRAP appelle à une mobilisation de toutes et tous pour une véritable égalité des droits. La solution n'est pas dans de futurs matins bruns, mais dans une mobilisation de tous pour faire reculer les problèmes sociaux et politiques de la France, générateurs de souffrances, d’inégalités et de ghettoïsation.
C'est sur ces bases universalistes que le MRAP appelle à manifester le 21 mars contre tous les racismes, pour les valeurs de la République, d'égalité, de liberté, de fraternité.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :