Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

     Un article du blog de Jean Ortiz

Salauds les pauvres !

Les pauvres nous guettent,
nous harcèlent et nous volent,
nous cernent, nous copient,
nous envient, nous envahissent,
nous colonisent, nous étouffent,
nous coûtent cher,
menacent de ne pas rester pauvres.

Salauds les pauvres !
Les pauvres sont pauvres d’être pauvres,
ils se croient si nombreux
qu’ils voudraient tutoyer Dieu,
et oublier qu’ils sont pauvres
parce que Dieu l’a voulu ainsi.

Salauds les pauvres !
Ils enlaidissent nos places,
nos bas d’immeubles, nos trottoirs,
s’inventent des ghettos sauvages,
se cachent dans nos poubelles
pour les empêcher d’être poubelles,
aboient des onomatopées étrangères,
des dialectes menaçants de pauvres,
conspirent contre l’ordre naturel
qui les a faits pauvres par nécessité.

Salauds les pauvres !
Ils monopolisent nos faits d’hiver,
même au printemps,
voudraient ne pas rester à leur juste place,
criminaliser les riches pourtant compatissants,
et s’imaginent qu’il est facile d’être riche,
que les « gagneurs » ont besoin de « perdants »,
qu’ « Alternativ » est un groupe rock,
et le rock, ils le kiffent.

Devenir pauvre c’est facile,
accepter de le rester ne l’est pas autant.

 

Jean Ortiz

 

----------------------------------

Conférence de Michèle AUDIN,

 à partir de son livre « Une vie brève »

Salle Versepuy, route d’Orange à Sorgues

Vendredi 5 juin à 19 heures 

----------------------------------

Partager cet article

Repost 0