Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tsipras «personne ne peut ignorer le message de détermination d'un peuple à prendre son destin entre en mains».

La victoire au "non" avec plus de 61,5% des voix,

Et certains n'ont toujours rien compris !...

Selon Eric Woerth (Les Républicains) interrogé sur BFMTV, la Grèce "a vraiment choisi de sauter dans l'inconnu (..), et je pense qu'il faut qu'il y ait beaucoup d'initiatives de la part de la zone euro, sans la Grèce, pour regarder quelles conséquences tirer, et il faut à ce moment poser la question de savoir si on accompagne la Grèce vers sa sortie de l'euro, puisque qu'elle l'a décidée ce soir."

----------------------------------------

Quelques considérations du blog de  José Fort ...

Léchez bien

Un conseil à mes jeunes confrères: méfiez-vous. Vous aurez beau rivaliser en matière de lèche-botterie et surtout en soutien à l'ultra libéralisme, votre tour viendra: une fois bien pressurisé, on vous jettera comme Alex Taylor, Daniel Mermet et bien d'autres. Léchez bien, jeunes confrères. Vous finirez dans une poubelle.

L'imbécilité et la luminosité

Nikos Aliagas (le type de TF1 spécialiste des émissions abêtissantes) présentait hier soir le meeting pour le " Oui" à Athènes. La veille dans la presse et plusieurs radios françaises, le cinéaste Costa Gavras de retour de Grèce expliquait pourquoi il soutenait le gouvernement Tsipras. D'un côté le racolage à la sauce de l'imbécilité, de l'autre la luminosité de l'intelligence

------------------------------           

 
Extrait du discours prononcé par le Premier ministre grec Alexis Tsipras à Athènes, sur la place de la Constitution, lors du rassemblement en faveur du « non » au référendum du 5 juillet 2015. Traduction Dimitris Alexakis.
 
Citoyens d’Athènes, peuple grec,
Aujourd’hui nous ne protestons pas, nous ne manifestons pas ; aujourd’hui est un jour de fête. Ce jour est une fête de la démocratie.
La démocratie est une fête et une joie, la démocratie est une libération, la démocratie est une issue.
Et nous célébrons aujourd’hui la victoire de la démocratie. Nous sommes déjà victorieux, quelle que soit l’issue du scrutin de dimanche, car la Grèce a envoyé un message de dignité, un message de fierté.
Personne ne peut ignorer cette passion, cet anxieux désir de vie, cet anxieux désir d’espoir, cet anxieux désir d’optimisme.
Nous célébrons aujourd’hui l’audace et la détermination qui nous ont conduits à prendre notre destin en mains, à rendre la parole au peuple grec.
Aujourd’hui, nous faisons la fête et nous chantons. Nous faisons la fête et chantons pour supplanter le chantage et la peur.
L’Europe telle que nous la connaissions, l’Europe telle qu’elle apparaît au miroir de ses principes fondateurs n’a pas le moindre rapport avec les menaces et les ultimatums.
Et aujourd’hui, en ce moment même, l’Europe entière a les yeux tournés vers nous, vers le peuple grec, vers ses 3 millions de pauvres et son million et demi de chômeurs.
Aujourd’hui la planète entière a les yeux rivés sur la Place de la Constitution et sur toutes les places, petites ou grandes, de notre patrie.
Dans ce lieu qui a vu naître la démocratie, nous donnons à la démocratie une chance de revenir.
De revenir en Europe, car nous voulons que l’Europe revienne à ses principes fondateurs, à ces principes qu’elle a si longtemps balayés pour appliquer des programmes d’austérité sans issue, violant la volonté des peuples. ../...
 
 
 

Partager cet article

Repost 0