Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 "Si l’écho de leur voix faiblit, nous périrons !"
Paul Eluard
 
 
 
 
 
 
« Il est contagieux l’exemple du courage » écrivait Louis Aragon en 1943 dans France écoute! Celui de la lâcheté, du reniement ne l’est pas moins. De tous côtés on nous explique que « les gens » ( ?) sont dégoûtés de la politique, d’où une abstention qui ne sert que l’extrême droite ou un fort vote F N, cependant que nombre de beaux esprits appellent à s’indigner. S’indigner?  Sans doute,  mais tout le  monde s’indigne dans une cacophonie confusionniste qui contribue à toujours plus brouiller les cartes. Et, pendant ce temps, le terrain est progressivement cédé à l’extrême droite, auto promue défenderesse des libertés républicaines! 
 
Après  avoir  écrit  que  la  Provence  était  une  terre  de  résistance  qui  avait repoussé la Réforme protestante (au prix de combien de milliers de morts?), puis  combattu  la  Terreur  révolutionnaire  (préférant  la  Terreur  blanche (1)  de sinistre mémoire), Maréchal Le Pen a osé reprendre à son compte, elle dont le parti a été cofondé par des anciens miliciens et membres du PPF !(2), la Résistance contre l’occupant allemand ! Déjà, il  y a deux ans, elle n’avait pas craint de déposer une gerbe lors de la commémoration de l’assassinat au Beaucet de 5 résistants ! 
 
C’est pourquoi, la section Oswald Calvetti du Parti communiste et ses Ami(e)s appellent  tous  les  démocrates,  tous  les  authentiques  républicains  à  être présents massivement aux deux cérémonies qui se dérouleront les 1 et 2 août !
 

 

Pour la Section Oswald Calvetti
Son secrétaire:
Roger Martin

 
 
 
SAMEDI 1er   AOÛT,  SARRIANS :
HOMMAGE à ANTOINE DIOUF et ALBIN DURAND   (Abominablement torturé puis assassinés le 1er août 1944 par les fascistes du P.P.F.)
- Rassemblement : 18h15 PLACE DE LA MAIRIE Cortège jusqu’au Monument commémoratif                
- Discours prononcé par Jean-Luc ROS au nom du  Parti communiste 
- Discours de Madame la Maire de Sarrians 
- Dépôt de gerbes
 
DIMANCHE 2 AOÛT, LE  BEAUCET :
HOMMAGE  aux  5  MAQUISARDS  de Barbarenque (Exécutés par les nazis de la Division Brandebourg)                      
- Rassemblement : 18h00 PLACE DE LA MAIRIE

 

 

(1) L'expression de terreur blanche, désigne les périodes de répression exercées généralement par des royalistes, dont la couleur emblématique est le blanc, contre leurs opposants.

La première « terreur blanche » se déroule dans le Sud-Est de la France, dans la vallée du Rhône, en 1795 où elle fait sans doute 2 000 morts2.  Wikipedia

 

(2)  Pour mémoire :

Léon Gaultier : Ancien lieutenant Waffen SS condamné à 10 ans de prison dont il ne fera que 2, a fondé une maison de disques, la SERP, avec Le Pen en 1963. Membre du conseil national du FN dès sa création, en 1972.

André Dufraisse : Membre du Parti populaire français et de la Légion des volontaires français (LVF), dit  « Tonton Panzer ». Membre du Bureau politique du Front national de 1972 à sa mort, compagnon de Martine Lehideux, ex-présidente du groupe FN au conseil régional d'Ile-de-France, elle-même nièce de François Lehideux, ministre de l'Industrie de Pétain. À sa mort, en 1994, Le Pen prononça sur le parvis de l'église de Saint-Nicolas-du-Chardonnet un bref hommage au défunt, avec lequel il avait milité depuis 1956. Disant, entre autres : « M. Bousquet a peut-être eu les responsabilités que vous dites, il a peut-être été un ancien SS mais moi je suis de ceux qui sont pour la réconciliation des Français... » .

François Brigneau : De son vrai nom Emmanuel Allot, ancien membre de la Milice, vice-président du FN de 1972 à 1973. Éditorialiste de National Hebdo, condamné plusieurs fois pour incitation à la haine raciale.

Roland Goguillot : alias Roland Gaucher, responsable des jeunesses du Rassemblement national français de Marcel Déat. Journaliste à Minute, co-fondateur du FN en 1972, puis membre de son Bureau politique. Conseiller régional FN de Franche-Comté et directeur de National Hebdo jusqu'en 1993.

Pierre Bousquet : premier trésorier du FN, décédé en 1991, ancien membre du Parti franciste puis caporal (rottenführer) de la 33ème division de grenadiers SS Charlemagne.

Victor Barthélemy : secrétaire de Jacques Doriot, chef du PPF. Membre du comité central de la Légion des volontaires français (LVF). Secrétaire général du Front national de 1973 à 1978

Gilbert Gilles : adjudant de la Waffen-SS, auteur de livres apologétiques sur ses campagnes dans la Division Charlemagne, puis activiste de l’OAS, devient en 1984 chargé de mission de Le Pen afin de récolter des fonds en Afrique.

-------------------------

 

 

Tag(s) : #AGIR AVEC LE PCF

Partager cet article

Repost 0