Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

Tribune libre par Bruce ROYER

 

À l'initiative de la mairie de Paris et dans le cadre de Paris Plage une journée est consacrée à Tel Aviv . D'après les organisateurs, cet évènement festif est l'occasion de découvrir une célèbre ville côtière israélienne, réputée notamment pour ses grandes plages de sable fin et sa vie nocturne.
Un an seulement après les terribles bombardements de la bande de Gaza et à quelques jours des exactions meurtrières commises par des colons juifs extrémistes à Naplouse, résumer Tel Aviv à une station balnéaire, c'est oublier un peu facilement le statut particulier de cette ville, capitale économique d'un état qui par son attitude provocatrice et intransigeante cristallise sur son seul nom tous les extrémismes et les dérapages..

Face aux nombreuses réactions indignées la ville de Paris se défend ;
«Nous savons que la question du conflit israélo-palestinien est dans le débat public, et qu'elle peut avoir tendance à se radicaliser sur les réseaux sociaux», note Bruno Julliard premier adjoint à la mairie de Paris.

«Aujourd'hui, la mairie appelle à la raison et à la responsabilité.» «Il ne faut pas faire d'amalgame entre la politique brutale du gouvernement israélien, et la ville de Tel Aviv, dont les habitants et les élus sont des acteurs progressistes du conflit israélo-palestinien», explique l'adjoint d'Anne Hidalgo. «Ce n'est pas parce que nous les invitons que nous cautionnons ce qui se passe en Cisjordanie ou à Gaza. Au contraire, nous voulons mettre en valeur les acteurs de la paix».

Comme d'habitude on peut s'interroger sur l'inconséquence de nos élus, organiser  un évènement dont on sait à l'avance qu'il entrainera de part et d'autre des réactions ou des débordements propice à l'antisémitisme ou aux amalgames et appeler ensuite à la raison et à la responsabilité, c'est de l'amateurisme ou de l'imbécilité ?.

Il ne s'agit  évidement pas de refuser aux habitants de Tel Aviv de partager leur culture, ni s'interdire de programmer quoi que ce soit sous prétexte  de déplaire à quelques-uns, mais prétendre "mettre en valeur les acteurs de la paix" en organisant un évènement dont le programme officiel est "vente de spécialités locales, musique, activités sportives, et même une «Tel-Aviv Beach Party» avec un DJet surtout  en invitant un seul protagoniste dans ce conflit pour le moins sensible et compliqué c'est un peu court non ?.

Il y a tant de chose à faire, les bonnes volontés, Israéliennes et Palestiniennes ne manquent pourtant pas, .

Que ce soit dans certains partis politiques, au gouvernement ou à la mairie de Paris, par facilités, incompétences, ou ignorance des réalités ( on n'ose parler de  machiavélisme )   réveiller les peurs, conforter la haine, pousser à la radicalisation pour finir par nous vendre  du  sécuritaire semble être une idée constante , mais à trop jouer avec le feu, attendons nous à des retour de flamme et craignons que comme d'habitude ce soit toujours les mêmes qui en patissent.

Et puisqu'il s'agissait de faire de la promotion touristique, voici dans ce même esprit, un très court métrage  de l 'artiste de rue Banksy ( en anglais, mais les images parlent d'elle même... ) .

 

R.B

 

Pour attirer l'attention sur le sort de la Palestine, et surtout des destructions de l'armée israélienne de juillet dernier, l'artiste de rue britannique Banksy a réalisé plusieurs dessins sur les murs en ruines de Gaza dont un manège avec un mirador ou un penseur au milieu des décombres et plus surprenant un chat sur les restes d’un mur accompagnée de ce texte :

"Un habitant est venu me voir et m’a dit "s’il vous plaît, qu’est-ce que ça veut dire ?" , Je lui ai expliqué que je voulais souligner la destruction de Gaza en publiant des photos sur mon site, mais que les gens sur Internet ne regardent que des photos de chatons."

--------------------------------

Réaction des élu-es et militant-es communistes de Paris à l’organisation de la journée « Tel Aviv Sur Seine »

 

Communiqué de presse du lundi 10 aout 2015

Les élu-es du groupe communiste - Front de gauche au Conseil de Paris et les communistes parisiens ont découvert avec consternation, et sans jamais avoir été associé ou informé, la tenue d’une journée « Tel Aviv sur Seine » organisée par la Ville de Paris.

Alors que Tel-Aviv est la capitale économique d’un pays dont le gouvernement d’extrême droite méprise quotidiennement le droit international et mène une politique brutale de colonisation des territoires palestiniens, comment penser que cette initiative puisse être dissociée du conflit israélo-palestinien ?

Nous pensons qu’il n’est pas du rôle de la Ville de Paris d’organiser une telle opération de communication alors que nous gardons tous en mémoire les massacres survenus à Gaza lors de l’été 2014 et que les tensions restent extrêmement vives comme en atteste les attentats commis ces derniers jours par des terroristes israéliens.

La Ville de Paris, jumelée avec la ville israélienne de Tel Aviv et la ville palestinienne de Ramallah, aurait pu saisir l’occasion de « Paris-Plage » pour prendre une initiative pour une paix juste et durable, réunissant israéliens et palestiniens, marquée par des moments artistiques et culturels. Il aurait été tout à l’honneur de la ville de Paris d’œuvrer à faire avancer les idées de paix et de tolérance comme essaient de le faire des artistes des deux pays dans des conditions difficiles. Nul doute que les dizaines de milliers de parisiens, les progressistes palestiniens et israéliens, qui ont manifesté l’été dernier contre la guerre de Gaza qui a fait plus de 2000 morts, majoritairement des civils, se seraient saisis d’une telle initiative de paix.

Nous demandons aujourd’hui l’annulation de la journée « Tel Aviv sur Seine » au profit d’une initiative de la Ville qui contribue à une paix juste et durable entre palestiniens et israéliens.

Les élu-es communistes-Front de Gauche du Conseil de Paris
Fédération du Parti Communiste Français de Paris

 

-------------------------------------

Tag(s) : #AGIR AVEC LE PCF

Partager cet article

Repost 0