Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

Rappel des épisodes précédents:

On se souvient que les habitants de Châteauneuf de Gadagne ont appris avec stupeur, par un communiqué de La Poste paru dans le  bulletin municipal,  la fermeture définitive de leur bureau  l'après-midi et le samedi matin.

Aussitôt notre Parti et le Front de Gauche ont  lancé une campagne d'information et de protestation avec affiche et pétition. 

 

Nos camarades ont appelé à la création d'un collectif de défense de la poste  qui s'est réuni pour la première fois le 31 août dans la salle Anfos Tavan. 

A cette réunion ,à la quelle ont  participé une cinquantaine de personnes,  les représentants des syndicats SUD PTT et CGT-La Poste et un représentant de la municipalité, il fut décidé:

  • de continuer  la pétition qui, à l'époque était signée par  625 personnes,
  • qu' un collectif ouvert à tous se substituerait aux initiateurs du mouvement, comme le proposait notre camarade Patrick Martin « Nous avons été des lanceurs d’alerte et, par honnêteté, nous avons dit qui nous étions mais nous n’avons aucune revendication pour nous-mêmes. Pour gagner, il faut maintenant que toute la population prenne en charge le mouvement. Si retirer les sigles sur la pétition permet à plus de gens de la faire signer ou de la signer, il ne faut pas hésiter, allons-y »

 

Lundi 21 septembre: une réunion offensive

Ce lundi 21 septembre, s'est temue la deuxième réunion du collectif. 52 personnes dont environ 50% de nouveaux participants y ont pris part.  Thierry Maillet y a fait le  bilan  des actions entreprises depuis la dernière réunion:

  • La pétition, qui se trouve maintenant chez la quasi totalité des commerçants,  a recueilli  à ce jour  1038 signatures (dans un village de 3200 habitants!)
  •  Radio Bleu Vaucluse a diffusé une émission sur la poste de Châteauneuf de Gadagne avec une interview de Patrick Martin. Quant à la presse régionale elle commence à mentionner le mouvement.
  • Le conseil municipal a voté, à l'unanimité, la délibération suivante qui :

 Article 1 :  s'oppose à la politique de réduction du service public entreprise par la poste.
 Article 2 : s'oppose à la modification unilatérale des horaires du bureau de poste de la commune.
 Article 3 : demande que la poste engage systématiquement une concertation avec les élus avant que soient décidées des modifications du service aux usagers.

 

Le micro a ensuite circulé dans la salle et,  à l'étonnement de tous,  on a découvert que la direction de La poste n'avait pas seulement réduit les horaires mais qu'elle avait  aussi coupé dans les services rendus tant aux particuliers qu'aux entreprises

  • "Sans que personne n' en soit informée , mon "Conseiller Financier" a disparu du jour au lendemain,  maintenant je dois aller à Morières",
  • "J'utilisais les plis pré-payés pour l'international, on n' en fait plus à Gadagne".
  • "J'ai, comme d'habitude demandé 500 enveloppes pré-affranchies on m'a dit qu'on ne pouvait m'en donner que 100!"

Si tu veux tuer ton chien, dis qu'il a la rage; si tu veux fermer une poste coupe dans ses horaires et ses services.....

Pour détendre l'atmosphère Patrick Martin a donné lecture d'une lettre surréaliste du directeur de La Poste  à ses employés dans la quelle il explique à ses "Chers Collègues" (ses employé(e)s) que cette réforme vise à créeer de nombreuses opportunités pour que La Poste puisse mieux servir ses clients. Rire garantis, rires jaunes....

 

A La Poste: "Plus belle la vie"

 

L'action se poursuivra .....

  • Un renforcement du bureau d 'animation du collectif a été décidé, celui-ci se réunira tous les lundis. 
  • Le 17 octobre à 11 h un grand rassemblement sera organisé devant la poste. Au cours de celui-ci seront remises les pétitions au représentant de la poste qui sera invité par la municipalité. Et ça se prépare sérieusement: création de banderoles appelant au rassemblement, réalisation d'affiches, mse en place d'un atelier de pancartes et de slogans.
  • Un courrier sera envoyé à  Monsieur le Préfet et aux élus  concernés, sénateurs, député, conseillers départementaux, président de la communauté de communes. 
  • Un encart, appelant au rassemblement du 17 octobre, sera publié  dans le bulletin municipal. 

 

La route sera sans doute longue pour que les Castelnovin(ne)s retrouvent un service postal de qualité mais leur détermination ne fait que croître. Pour soutenir leur action ils peuvent compter sur l' engagement des Communistes et du Front de Gauche.

Tag(s) : #AGIR AVEC LE PCF

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :