Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Article de Jean-François Garcin dans La Provence

 

Politique. La secrétaire départementale Fabienne Haloui trace les engagements présents et à venir.

Le PC vauclusien en ordre de marche

Pour sa rentrée politique, Fabienne Haloui, secrétaire départementale du PCF depuis 2006 a tenu a mettre en avant les engagements citoyens de ces hommes et ces femmes qui se battent pour le mieux être social de tous. Bien sur, il y a les élus, comme Philippe Ferreira (mairie d’Avignon) ou Delphine Jordan (Département).
Mais l’engagement est aussi 1e fait de citoyens actifs comme ceux qui s’impliquent dans la lutte contre la réduction des heures d’ouverture de la poste a Chateauneuf-de-Gadagne. ils ont déjà récolté 700 Signatures et proposent un nouveau rassemblement ce samedi à 11h.

Après un petit mot sur la rentrée scolaire, dont la réalité est tres éloignée des témoignages << d’autosatisfaction » de la ministre, Fabienne Haloui a tenu a parler longuement de l’actualité sur le front des migrations, témoignant de son horreur a entendre des élus demandant 1e << tri des réfugiés » ou simplement hésitant a faire preuve de solidarité. 'Dout en insistant sur le fait qu’il ne s’agit pas d’une invasion nous mettant en danger elle rappelle que 1a plupart d’entre eux « fuient ce qu 'on a parfois créé dans leurs pays ”.

Échéance électorale

Évidemment, les élections régionales des 6 et 13 décembre prochains sont un élément important de cette rentrée. Conseillère régionale sortante, Fabienne Haloui se représente, et pourrait bien devenir la tête de liste départementale d’une alliance a gauche de la gauche. Le Front de Gauche poursuit ses négociations avec EELV, afin de trouver un accord portant a la fois sur le programme et les représentations. L’axe fort de ce rassemblement incluant aussi des personnes non encartées, reste la lutte anti politique d’austerite, dans le contexte difficile de la réforme territoriale qui a fait perdre 30% de ses dotations à l’Assemblée Régionale. L’Égalité des droits, la transition énergétique, le soutien a l’emploi sont aussi des thématiques a porter pour cette campagne électorale qui devrait étre véritablement lancée d’ici 1a fln du mois.

Alors qu'il poursuit les discussions avec ses partenaires. le PCF a déjà lancé sa campagne mais les négociations s'éternisent entre les communistes et les écologistes.

Nous sommes toujours en discussion avec Europe écologie/les Verts en vue des Régionales. mais nous nous considérons déjà en campagne, car il ne faut pas perdre de temps ». prévient Fabienne Haloui, numéro 1 du Parti communiste en Vauduse.

À trois mois des échéances les négociations achoppent en fait sur sur les places et pas vraiment sur le programme. Il faut un respect des uns et des autres, réclame Fabienne Haloui ,et pas de démarche hégémonique. Il ne s'agit pas de se
rallier à tel ou tel, on veut un affichage collectif. une juste représentation des différents composante. y compris citoyennes. le communiste Jean-Marc Coppola et l'écologiste Sophie Camart semblent pourtant bien pour diriger la liste, mais dans les départements c'est une autre affaire. Le Vaucluse  semble faire exception, et Fabienne Haloui, candidate à sa propre succession devrait conduire la liste départementale. Au regard du positionnement des autres organisations sur la question, j'en dé-
duis que je peux être légitime tente-t-elle.

" On attend rien du PS "

Résolument optimistes quant à la conclusion d'un accord avec Europe écologie/Les Verts. les communistes ne se montrent pas en revanche inquiets sur la délais. On ira jusqu'au bout pour construire un rassemblement anti-austérité. assure Michel Navarro, mais il faut qu'on soit prêt d'ici la fin septembre.
En fait. le PC n'a pas d'autre choix. Il pense tenir là une chance historique de reprendre l'avantage. On peut porter une alternative pour les électeurs de gauche et ceux qui s'abstiennent. et peut-étre créer une dynamique. une nouvelle offre qui bouscule la donne, confie Fabienne Haloui.

Il s'agit de construire un rapport de force dès le premier tour, et pourquoi pas de prendre l'ascendant sur le PS en vue d‘une alliance au second " C'est ce que nous impose le mode de scrutin , prévient celle qui n'a visiblement guère d'accointances avec Christophe Castaner. " Il est le rapporteur de la loi Macron. il est sur un positionnement droitier. On n'attend rien du PS !."

 

Jean-François Garcin

Article du journal La Provence

 

 

Tag(s) : #REGIONALES

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :