Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://france3-regions.francetvinfo.fr le 07/11/2015

L'antenne du Secours Populaire à Hénin-Beaumont a été privée de marché de Noël pour des raisons politiques, assure la municipalité Front National elle-même.


Dans un communiqué de presse, l’antenne locale du Secours Populaire Français (SPF) se dit traité en "ennemi politique" par la municipalité dirigée par Steeve Briois (FN).

L'association souhaitait participer au marché de Noël d'Hénin-Beaumont et a donc fait une demande de chalet à la mairie. Qui a refusé. Motif officiel : c'est la liste des participants 2014 qui a été reconduite, il n'y a plus de place. "Devant le succès de cette manifestation, de nouvelles associations ont demandé à participer au Marché de Noël prévu le mois prochain, peut-on lire sur le blog du maire. Or, accueillir des associations supplémentaires aurait nécessité un second chapiteau et des frais supplémentaires."
"Le groupe d’opposition que vous soutenez s’est prononcé contre le budget 2015"
Le Secours Populaire insiste quand même et là la réponse qu'on va alors leur faire est beaucoup moins technique et beaucoup plus politique : "Très étonnés de cette réponse alors que nous n’avions reçu aucune information de la mairie sur les inscriptions, nous avons écrit à l’adjoint à la vie associative, Christopher Szczurek. Nous venons de recevoir la réponse de l’adjoint de Steeve Briois qui justifie ce refus d’accorder un stand au Secours Populaire par mesure de rétorsion envers le groupe d’opposition."

Le mail envoyé par l'adjoint héninois est effectivement très clair : « Le groupe d’opposition que vous soutenez s’est prononcé contre le budget 2015 dans tous ses chapitres, les lignes affectées à l'aide aux associations ont donc été rejetées par ces élus. Je vous invite donc, pour l’année prochaine, à demander à David Noël (patron du PCF à Hénin-Beaumont NDR ) de ne plus se prononcer contre le budget du marché de Noël ».

 

copie du mail que le Secours Populaire a envoyé à la presse. Il est signé de l'adjoint Christopher Sczurek.


Le Secours Populaire est « victime de la cabale de ses amis politiques contre les manifestations de notre ville »


Pour bien comprendre ce dernier argument, il faut savoir que Dorothée Firazi, la présidente de l'antenne héninoise du Secours populaire, est membre du parti communiste. Choquée par ce mélange des genres assumé, elle écrit dans son communiqué : "Présidente du Secours Populaire, je ne fais pas de politique au Secours Populaire, mais mes engagements de citoyenne sont libres. Aussi, je ne comprends pas la réponse de M. Szczurek qui relève de la vengeance politique et du règlement de compte au détriment d’une association qui œuvre tous les jours en faveur des plus démunis."

Le Secours Populaire est « victime de la cabale de ses amis politiques contre les manifestations de notre ville », écrit encore plus clairement Christopher Szczurek sur le blog du maire.

A Hénin-Beaumont, les bénévoles ou citoyens engagés dans les associations sont prévenus : mieux vaut donc se taire ou être favorable au FN sinon...

--------------------------

Rien à voir avec ce qui précède, quoi que ...

Une info vue sur le site La Horde http://lahorde.samizdat.net (

Logan Djian, le président du GUD, un syndicat étudiant d’extrême droite, dort en prison.

Logan Djian, lors d’une soirée organisée par le GUD à Paris, en novembre 2014

  Le tatouage sur le bras gauche représente le blason de la division SS Charlemagne.

 

Logan Djian, le président du GUD, un syndicat étudiant d’extrême droite, dort en prison. Il est en détention provisoire après avoir lourdement cogné Edouard Klein, son prédécesseur à la tête du mouvement. Cette sale affaire agite le petit monde de la droite radicale. A commencer par Frédéric Chatillon et Axel Loustau, deux amis proches de Marine le Pen.

Logan Djian en compagnie d'une amie ...

Généralement, lorsqu’un militant d’extrême droite est ennuyé par la justice, réseaux sociaux et sites amis se mobilisent. Pas cette fois. Alors que Logan Djian, le président du Groupe union défense (GUD), un syndicat étudiant d’extrême droite réputé pour ses actions violentes, dort en prison, pas une page de soutien n’a été créée. Dans la grande famille de la droite radicale, personne ne souhaite voir cette affaire s’ébruiter. Et pour cause. Selon nos informations Logan Djian, dit le « Duce », est en cabane pour avoir lourdement cogné un camarade au domicile de ce dernier, le 9 octobre. L’affaire pourrait n’être qu’une énième histoire de baston entre militants nationalistes. Sauf que cette fois, elle implique deux personnalités connues des milieux d’extrême droite qui gravitent autour du Front national et de sa branche jeune, le FNJ. Celui qui a pris les coups avant de finir à l’hôpital et de porter plainte n’est autre qu’Edouard Klein, l’ancien président du GUD à Paris… 

 

 

 

Tag(s) : #EXTREME DROITE

Partager cet article

Repost 0