Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Intervention de Pierre Laurent au sénat -

13 juin 2016

Vous le voyez, mes chers collègues, ce projet de loi n’est pas un bon compromis comme nous le dit le gouvernement, c’est une machine infernale qui inquiète et insécurise tout le pays.

Ce ne sont pas les grèves et les manifestations qui doivent s’arrêter. C’est ce projet qui doit être stoppé.

François Hollande a cru bon, comme l’avait fait Nicolas Sarkozy en 2007, d’utiliser une citation tronquée de Maurice Thorez, en 1936. Voilà donc la vraie citation : « Il faut savoir terminer une grève dès que la satisfaction a été obtenue. Il faut même savoir consentir au compromis si toutes les revendications n’ont pas encore été acceptées mais que l’on a obtenu la victoire sur les plus essentielles revendications ».

Aucune de ces conditions n’est aujourd’hui réunie. Faut-il en plus rappeler que Maurice Thorez parlait alors à des salariés qui venaient d’obtenir les congés payés et la semaine de 40 heures.

C’est peut-être cela qu’il conviendrait de méditer : la France est toujours sortie de la crise, en 1936, en 1945, en 1968 par le progrès social, pas l’inverse ?

Nous sommes prêts aujourd’hui à ce débat : sécurisation de l’emploi et de la formation ; réduction massive du temps de travail à l’heure de la minimisation : encadrement des salaires patronaux faramineux ; impunité zéro pour l’évasion fiscale … voilà à quoi le Parlement pourrait utilement user de son temps plutôt que de le perdre depuis des mois sur un projet manifestement à contre-courant de l’histoire

Pierre Laurent

Tag(s) : #AGIR AVEC LE PCF

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :