Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog


Mardi 5 juillet, la section Oswald Calvetti avait décidé d'organiser une soirée-repas fraternelle avant les vacances.
Certes communistes et sympathisants de la section n'avaient pas besoin de cette occasion pour se rencontrer et échanger puisque, comme on l'aura remarqué, la section est abondamment représentée et remarquée (merci les chasubles fluo!) dans toutes les manifestations organisées depuis deux mois contre les lois scélérates des amis du Medef, mais, quand même, se retrouver dans des circonstances moins mouvementées, autour d'un repas auquel chacun avait contribué, dans l'amitié et la fraternité, voilà qui ne pouvait que faire du bien au moral!


Ce sont donc près de 70 participants (une dizaine d'amis et camarades étaient excusés, dont notre cher Albert Cordola, en famille à Montpellier, Anette, Simone et René, en vacances bien méritées, Olivier et Thierry, au travail!) qui se sont retrouvés chemin de Vinaise à Velleron, pavoisé de drapeaux du Parti et de la JC, sans oublier celui du "Che" (De mauvaises langues prétendent que le maire aurait appelé la Préfecture en disant que la Révolution avait commencé!)

 


Toutes les générations étaient représentées: de la Résistance avec notre doyen, Sylvain Meyer, à nos benjamines de la Jeunesse communiste, Jasmine et Marion, de 18 ans à 94!
Dire que la soirée fut une réussite n'est pas exagéré. Chacun avait apporté à manger et à boire, dans la meilleure tradition collective, anecdotes et  souvenirs fusaient, comme les débats parfois enflammés (mais personne ne fut traité de "vipère lubrique" ni de "renégat titiste"), et des analyses qui ne l'étaien
t pas moins (mais dans toutes vibrait l'exigence de plus de communisme!).

Et, naturellement, le quartier résonna de ces chants qui réchauffent le cœur, donnent de la force, de l'énergie et requinquent la combativité soumise à rude épreuve. Le Chiffon rouge, La Jeune Garde, et, évidemment, L'Internationale.

 

La soirée a été l'occasion de resserrer des liens parfois distendus (l'âge, le travail, la rudesse des temps…), de découvrir (pour certains en tout cas) une nouvelle camarade et de saluer une nouvelle adhésion, féminine, encore, qui tend à confirmer, comme l'écrivait Aragon et le chantait Ferrat que "La Femme est l'avenir de l'homme"!

 

Alors, chers amis et camarades, à ceux qui nous accablent (quand ils sont sarkozystes ou lepénistes, on s'en flatte!), à ceux qui nous accusent d'attaquer "la gÔche" ( Hollande, Valls, Macron, Gattaz, Rioufol, et tutti quanti, les hardeurs réunis de la grande partouze idéologique), à ceux que seule préoccupe la course solitaire à la candidature insoumise, à ceux qui ne sont jamais contents, les plus révolutionnaire que moi tu meurs: "Révolution demain matin 11 h 26 au Café du Commerce",  "Grève générale et illimitée!": "("dès que j'ai terminé mon casse-croute, mais merde, j'suis en tongues, comment j'vais faire quand les CRS vont charger?"), à ceux qui "en ont fait, tu peux pas imaginer " ("Putain, mec, j'étais avec Dany quand on a ouvert de force le pavillon des filles à Nanterre, avec Geismar quand on a menacé le doyen de le pendre par les couilles, alors tu vas pas m'la faire!") et qui, aujourd'hui laissent les autres et les générations futures se démerder avec le Code du Travail médéfisé, on répond, bien haut, bien fort:TOUS ENSEMBLE! TOUS ENSEMBLE!  ON LÂCHE RIEN!

 


ATTENTION! Messages personnels
Annonce 1:    Ici Moscou à "Coco de Mollans": "Le siège pliant est chez le Chat Bottey". Je répète: "Le siège pliant est chez le Chat Bottey".
Annonce 2:  Trouvé chez Edith et Roger superbe panier, ainsi qu'assiettes diverses et un plat.
Annonce 3: Les livres du Commandant Gervais ont été retrouvés [ les camarades intéressés sont priés de se signaler!] ainsi que les brochures sur Cuba de Gérard dissimulées sur Zoé Valdès en visite à Avignon.

Tag(s) : #AGIR AVEC LE PCF

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :