Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

http://www.mvtpaix.org/

Pour exprimer notre volonté de vivre en paix dans un monde de Solidarité, de Justice, de Fraternité
 

L’aspiration des peuples à vivre ensemble en paix dans la solidarité, la justice et la fraternité est immense. Nous sommes persuadés qu’aucune de nos différences de convictions, d’appartenance ou de sensibilités philosophiques, politiques, religieuses, syndicales ou autres ne doit faire obstacle à l’expression de cette aspiration commune.

Nous sommes révoltés face à l’augmentation incessante des dépenses militaires qui sont passées de 1144 milliards de dollars en 2001 à 1773 milliards en 2015 (Sipri en USD taux de change 2014) et favorisent un commerce des armes immoral et dangereux, alors que le budget des Nations Unies pour les opérations de paix est de seulement 8,7 milliards et que la lutte contre le réchauffement climatique nécessite des moyens importants tout comme la réalisation des Objectifs du Développement Durable (ODD).

Nous sommes indignés de savoir que seulement 5 % des dépenses militaires mondiales pendant 10 ans permettraient selon le programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) de résoudre les principaux problèmes de l’humanité (alimentation en eau, faim, analphabétisme, principales maladies…).

Nous sommes conscients que la guerre est toujours un échec. Elle conduit au chaos et enfante des monstruosités dont sont victimes les populations civiles jetées sur le chemin de l’exil.

Au moment où plusieurs voix politiques proposent d’augmenter de 40 à 60 % les dépenses consacrées à la production de nouvelles armes nucléaires en France n’est-ce pas le moment opportun pour dire que notre aspiration au développement d’une culture de la paix (voir « La culture de la paix c’est quoi ? ») est inconciliable avec une nouvelle augmentation des dépenses consacrées aux armes nucléaires dans notre pays et dans le monde ?

Enfin nous sommes convaincus que lorsque la guerre se développe, que les dépenses militaires augmentent et que la paix est menacée il est nécessaire d’agir pour obtenir des politiques sociales, économiques, culturelles et de paix s’inspirant de la charte des Nations Unies et des huit domaines de la culture de la paix définis par l’Unesco afin de contribuer à la construction d’un monde de justice, de solidarité, de fraternité, de Paix !

C’est pourquoi nous appelons à participer le samedi 24 Septembre 2016 aux Marches pour la paix organisées dans plusieurs villes de France par le Collectif « En marche pour la paix ».

Je signe l’Appel «Marchons ensemble pour la paix le samedi 24 septembre», à titre individuel

Mon organisation devient signataire de l’Appel «Marchons ensemble pour la paix le samedi 24 septembre»

Premières organisations signataires :

 

Agir pour la Paix – AIJD, Association « Droit Solidarité » des Juristes Démocrates – Amendil Awraɣ – Ruban Jaune – Amitié Droujba 19 – Anciens appelés en Algérie et leurs amis contre la guerre (4ACG ) – Appel des cent pour la paix-Bagnolet - Association Gauche Citoyenne Nanterre – Association Républicaine des Anciens Combattants -19 (ARAC 19) – Armes nucléaires STOP – Assemblée européenne des citoyens (AEC, HCA-France) – Association des Médecins pour la Prévention de la Guerre Nucléaire (AMFPGN) – Association française des Communes Départements et Régions pour la Paix Section française de Mayors for Peace (AFCDRP) – Association Française d’Amitié et de Solidarité avec les Peuples d’Afrique (AFASPA) – Association pour la taxation des transactions financières et pour l’action citoyenne (Attac Rennes) – Association nationale des élus communistes et républicains (ANECR) – Association Internationale des Educateurs à la Paix (AIEP) – Association POIL DE CAROTTE – Association Réseau Espérance – Association » Pour l’AVENIR » - Association Pour l’Emploi, l’Information et la Solidarité des chômeurs et travailleurs précaires (APEIS) – Association Togo 19- ATTAC – Bureau International de la paix – Café associatif « Les femmes s’inventent » – Carline – Collectif Citoyens Musulmans pour la paix – Collectif Maquis de Corrèze – Comité anti impérialiste (Paris) – Comité pour l’abolition des dettes illégitimes (CADTM) – Comité Corrézien de Défense et de Développement des Services Publics – Confédération Générale du Travail (CGT) – Conseil Démocratique Kurde en France (CDKF) – Convergence nationale de défense et développement des services publics – Corrèze Cuba Estrella – CUGA/ENSEMBLE 3e circo du 93 – Enseignants pour la paix – EINSMER « Europe in your life » – Ensemble ! Mouvement pour une alternative de gauche, écologiste et solidaire – Europe Ecologie Les Verts (EELV) – Espéranto-France – Fédération Espérantiste du Travail (FET) – Fédération Nationale Déportés et Internes Résistants et Patriotes (FNDIRP) – Femmes Égalité – Femmes Solidaires – France-Kurdistan – FSU Bretagne – FSU 31 – Groupe Non-Violent LOUIS LECOIN – Initiatives féministes euro-méditterannéennes – Institut de Documentation et Recherche sur la Paix (IDRP) – Irish Campaign for Nuclear Disarmament – Jeunes écologistes Rennes-Bretagne – Jeunesse Ouvrière Chrétienne – La Libre Pensée – La Maison du Gabon – La Médiation Actes de Parole (La MAP) -  La Paille et le Mil – Les Jeunes Écologistes – Ligue des Droits de l’Homme Brive et Corrèze (LDH) – Ligue Internationale des Femmes pour la Paix (WILPF) – L’union pacifiste – Maison de la vigilance – Maison franco kurde de Toulouse – Marche Mondiale des Femmes France (MMF) – Mesa Social para la Paz en Colombia – Mission ouvrière – Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples (MRAP) – Mouvement Jeunes Communistes de France – Mouvement Rural de Jeunesse Chrétienne (MRJC) – Palenque – Parti Communiste Français (PCF) – Parti Communiste des Ouvriers de France – Pax Christi Ouest – Pessoas-Animais-Natureza (Portugal) – Premières Assises Africaines de la Paix - Socialisme et République – Stop Fuelling War – Survie – Union générale des fédérations de fonctionnaires CGT (UGFF-CGT) -  Union syndicale Solidaires – Université Européenne de la Paix…

 

------------------------------------------------------------------

http://13.pcf.fr/90749

 

Il n'y aura pas eu pause, ni de trêve, pas même de répit. Ces jours de calvaire incessants pour des millions de femmes, d'hommes et d’enfants, les carnage de Nice et l’assassinat du père Hamel ont avivé l’effroi.

Toutes ces vies fauchées, destins brisés et survivants meurtris dans d'atroces souffrances, drames et tragédies se succèdent à une vitesse frénétique aggravant sans doute un lourd sentiment général d'impuissance et de désolation.

Pourtant, notre peuple au sens le plus large du terme n'a, pour sa plus grande part, que les mots de « paix et fraternité humaine » à la bouche alors que des « passions tristes » et morbides dévorent, comme le feu a dévoré des milliers d'hectares du sud du pays, les gouvernants du pays comme les ténors de l'extrême droite et de la droite qui imposent dans le débat public leur vision désespérante du monde, de l'homme et de la société.

Là où le racisme éclate et la violence se déchaîne, comme à Sisco en Corse, la haine couvait depuis longtemps, et régulièrement elle sort de sa tanière faute de politiques publiques dignes de ce nom, d'action de l’État au service du peuple, à commencer par les plus fragilisés par la crise.

François Hollande prenant solennellement la parole le 26 juillet après l’assassinat du père Hamel a, dans un court discours, réussit le tour de force d’asséner encore une fois, à 6 reprises, que notre pays est en guerre et que nous devrions nous y habituer, à invoquer une guerre « extérieur » et une guerre « de l'intérieur »… et ce faisant, pas une seule fois, à ce moment où nous avions tant besoin d'espoir, il n'a prononcé le mot de « paix ». Les mots d'espoir, d'amour et de réconfort sont venus d'ailleurs, notamment de responsables ecclésiastiques ou encore de forces démocratiques comme la nôtre. Nous avons eu raison car, non, la guerre civile ne couve pas dans notre pays ; non, il n’y a rien de fatal à la guerre ; non, elle n’est pas « inhérente » à l’espèce humaine. La guerre est avant tout une défaite, celle de la volonté politique.

Ainsi, malgré les peurs, le chagrin, les méfiances qui tapissent de plus en plus le fond de l’air, ce qui domine encore c'est un immense besoin de fraternité, d'égalité, de justice qui exige des solutions durables et des perspectives d'avenir pour l'humanité et la planète.

Ces voix s'exprimeront, très nombreuses, à la Fête de l'Humanité 2016, « Trois jours pour refaire le monde », et dans la foulée, le 24 septembre dans 15 villes de France avec les Marches pour la paix initiées par le Mouvement de la paix, auxquelles le PCF apporte tout son soutien.

Stopper le regain de course aux armements, refuser l'arme nucléaire – qui n'a jamais empêché le déclenchement des conflits –, donner la priorité aux résolutions politiques et aux préventions des conflits, relever le défi du réchauffement climatique en assurant aux milliards d'êtres humains de meilleures conditions de vie ne constituent les vœux pieux de quelques illuminés mais le cadre politique le plus sérieux qui soit pour sortir l'humanité de la préhistoire.

C’est pourquoi nous appelons à participer au rassembler organisé par le Mouvement de La Paix des Bouches le samedi 24 Septembre 2016 à 15 Heures 00 au Vieux-Port (Marseille).

Tag(s) : #AGIR AVEC LE PCF

Partager cet article

Repost 0