Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les travailleurs de Raynal et Roquelaure (ex Buitoni) de Camaret sont en grève depuis 5 semaines. Ce mercredi  21 septembre à 9H, quatre d'entre eux sont assignés par la direction  devant le tribunal de Carpentras (voir ci-dessous le communiqué de la CGT). La CGT appelle à un rassemblement de soutien devant le tribunal  ce  même jour. 
Les communistes de la Section Oswald Calvetti appellent tous ceux qui le peuvent  à être auxcôtés des travailleurs de Raynal et Roquelaure ce mercredi 21 à 9H  devant le tribunal de Carpentras.

Photo Le Dauphiné

 


Communiqué de l' UD CGT 84:
RASSEMBLEMENT DE SOUTIEN AUX SALARIES

DE RAYNAL ET ROQUELAURE

 

Les salariés de Raynal et Roquelaure sont en grève depuis 5 semaines.
Les multiples réunions avec les délégués syndicaux n’ont été que parodies de négociation.
La direction de Raynal et Roquelaure persiste dans la provocation et la mauvaise foi.
La demande de médiation qui a été satisfaite en nommant M. Lacour, Directeur du travail à la DIRECCTE, n’a pas permis de faire avancer le dialogue social dans l’entreprise.
Convocations après convocations les délégués syndicaux se sont rendus dans les locaux de la DIRECCTE pour s’entendre opposer par la direction, en présence du directeur du travail, une fin de non-recevoir à leurs revendications pourtant revues considérablement à la baisse.
L’humiliation des salariés et des pouvoirs publics a atteint son comble ce mardi 13 septembre.
La direction a en effet procédé, le 8 septembre dernier, aux élections professionnelles alors que plus de 60% des salariés, soit la quasi-totalité des ouvriers, étaient en grève et non présents sur le site.
Elle s’était engagée auprès des élus à ne réaliser ces élections qu’une fois le conflit terminé.
Le jeudi 8 septembre une délégation de l’intersyndicale accompagnée de l’UD CGT 84 a été reçue par la Préfet.
Lors de cet entretien la DIRECCTE avait considéré que des avancées avaient été faites par la Direction de Raynal et Roquelaure, notamment en matière de dialogue social.
A la question de l’échéance des mandats des délégués syndicaux la DIRECCTE avait répondu aux délégués syndicaux que cela ne posait aucun problème, sous-entendu que leur prorogation était acquise…dialogue social oblige.
Confiants et rassurés par les dires du Directeur du Travail, formulés en présence du Préfet, les élus ne se sont donc pas inquiétés des élections professionnelles.
Ce mardi 13 septembre, la direction a informé les délégués syndicaux que leurs mandats étaient parvenus à expiration par l’effet des élections professionnelles du 8 septembre.
La direction de Raynal et Roquelaure a dès lors trahis la confiance des salariés, mais également des services de l’Etat en ne respectant pas la parole du médiateur.
Le dernier coup-bas que vient de porter la direction de Raynal et Roquelaure envers ses salariés est l’assignation devant le Tribunal de Carpentras de 4 délégués syndicaux de l’intersyndicale, pour dégradation, menaces et blocages des accès au site.
Nous devons tous ensemble nous mobiliser pour soutenir les salariés assignés devant ce Tribunal.
L’UD CGT 84 appelle l’ensemble des Uls et syndicats à participer à un grand rassemblement de soutien mercredi 21 septembre à 9h devant le Tribunal de Carpentras

 

Tag(s) : #JE LUTTE DES CLASSES

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :