Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié sur la page Facebook de Fabienne Haloui le 23/09/2016 

 

Conseil Municipal d'Orange du 23 septembre 2016,

 
LE MAIRE FAIT VOTER MON EXPULSION, DEMANDE AUX PRESENTS DE SORTIR (voir photo) POUR PROCEDER A MON EXPULSION PUIS SE RAVISE ET MET FIN AU CONSEIL MUNICIPAL.

Au au bout d'1 heure 1/2 de débats, Jacques Bompard décide de me faire expulser pour non respect du règlement intérieur du conseil municipal
Le règlement intérieur, Jacques Bompard, l'utilise comme cela l'arrange, tantôt il le respecte, tantôt il le piétine.

Il m'accuse de prendre la parole sans qu'il me l'ait donné mais le maire d'orange méconnait les droits de l'opposition en ne lui autorisant pas de reprendre la parole sur un même dossier. J'étais d'ailleurs intervenu auprès du Préfet sur ce sujet le 11 avril 2014 en m'appuyant sur une riche jurisprudence.

La vraie raison qui a poussé le Maire à suspendre le conseil municipal provient du fait qu'aucun élu de la majorité n'est parvenu à défendre l'indéfendable et l'illégale proposition de Mme Galmard et de Yann Bompard publiée dans leur journal de campagne qui consiste à octroyer des prestations ou des réalisations en fonction d'une classification des français, ceux qui seraient de souche et donc ceux qui le seraient pas. Le fait que je sorte leur journal en séance du conseil municipal les a ennuyés.
Une telle proposition discriminatoire bafoue les principes de la république et Madame Galmard n'a pas eu le courage de défendre ce qu'elle écrit dans son journal de campagne. Mettre fin aux débats était le bon moyen pour la sortir de ce guépier alors que ma dernière intervention portait le contrôle des critères d'attribution d'une bourse d'aide au financement du permis de conduire.

Les orangeois ont besoin de savoir que je ne me considère pas tenue de respecter le règlement intérieur quand le maire s'adresse à moi en disant "ferme la" ou quand le fils du maire, Guillaume Bompard ne cesse de m'interpeller sur mon physique me jugeant certainement trop grasse et me conseillant de courir pour perdre du poids.

Oui tant que les débats de ce conseil municipal seront de ce niveau, tant que le maire ne m'autorisera pas à reprendre la parole sur un même dossier, je m'exprimerai quand j'estimerai que cela est nécessaire pour le débat démocratique.


Fabienne Haloui
Conseillère Municipale Front de Gauche
Orange citoyenne et solidaire

 

(photo seule prise par une élue de l'opposition Christine Badinier Chatenay)

Tag(s) : #AGIR AVEC LE PCF, #EXTREME DROITE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :