Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

Mercredi, 26 Octobre, 2016

http://www.humanite.fr/

En septembre, le nombre de  chômeurs  inscrits en catégorie A  est en diminution : il y a 66.300 chômeurs de moins en France métropolitaine  et le recul est de 67.100 quand on ajoute les départements et territoires d’outre mer. Cela nous donne tout de même 3.746.000 demandeurs d’emploi en catégorie A, ceux qui n’ont pas travaillé une seule heure dans le mois. Globalement le nombre de chômeurs  a augmenté de plus de 600.000 en quatre ans

Pour analyser les chiffres publiés hier pour le mois de septembre, il  faut aussi se souvenir que le nombre  de chômeurs en  catégorie  A  était en augmentation de  52.400  au mois d’août. Sur deux mois  la baisse n’est donc que de  13.900 chômeurs, ce qui ramène la baisse mensuelle moyenne de 6.950 sur ces deux mois. Depuis l’élection  de François Hollande à l’Elysée, la France compte 617.000 chômeurs supplémentaires. Nous sommes donc loin de l’inversion de la courbe du chômage promise dans un premier temps pour la fin de l’année 2012 et dans un second temps pour la fin 2013 par l’actuel président de la République.
C’est  pourtant  le « message »  que tentent  de faire passer  depuis hier certains parlementaires socialistes figurant encore dans le dernier carré  des fidèles d’un président de la République  dont un sondage publié  dans Le Monde daté de ce jour nous dit que seulement 4% des Français en âge de voter  répondent individuellement « oui » à la question suivante : « De manière générale , êtes-vous satisfait  de l’action du président de la République, François Hollande ?». Mais, 70% se disent « insatisfait » et 26% « ni satisfait ni insatisfait».

Pour revenir au chômage, le nombre d’inscrit à Pôle emploi en catégories B et C  a augmenté de 39.100 au mois de septembre ce qui porte ne nombre total de demandeurs d’emploi à 5,7 millions de personnes. Il s’agit de travailleurs précaires dont beaucoup disposent de moins de 78 heures de travail par mois et d’autres un peu plus . Ils sont environ 2 millions en France et leur nombre a augmenté de 1% depuis un an. Ainsi, la légère diminution des chômeurs de catégorie A de l’ordre de 94.100 personnes depuis un an se traduit aussi par une  augmentation  de 20.000 du nombre de personnes qui ne travaillent pas assez pour sortir des statistiques des catégories B et C. 
Ajoutons que le plan de mise en formation de 500.000 personnes  cet automne  permet aussi de faire baisser le nombre d’inscrit à Pôle emploi en catégorie A durant quelques mois, même si une formation est toujours bonne à prendre si elle augmente ensuite les perspectives d’emploi. Enfin, même si l’INSEE nous dit que de juin 2015 à juin 2016, 143.000 emplois supplémentaires  ont été créés par le secteur privé  en
France métropolitaine, cela fait très peut au regard de l’argent public donné aux entreprises à travers  le Crédit  d’impôt pour la compétitivité et l’emploi  (CICE) et le Pacte de  responsabilité qui réduit les cotisations des entreprises. Le coût annuel du seul CICE pour le budget de l’Etat  est  de l’ordre de 20 milliards d’euros. Mais, comme l’a montré la sénatrice communiste Marie-France  Beaufils   dans un rapport, le secteur industriel  producteur de richesses n’a bénéficié que de « 19,4%  de ces créances en 2014 » ajoutant que « le commerce représente  cette année là 19,2% de créances ».

Dit autrement, les  gros bénéficiaires du cinquième des sommes versées  aux entreprises au titre du CICE , soir près 4 milliards d’euros par an en  France, sont les groupes Auchan,   Carrefour, Casino  et Leclerc qui pillent leurs fournisseurs sans créer la moindre richesse . Mais, comme elles sont les plus gros bénéficiaires du CICE en payant des salaires inférieurs à 2,5 fois le SMIC  à 99% de leurs  salariés, elles ont, depuis trois ans, utilisé cet argent pour construire et ouvrir de nouveau magasins, à commencer  par les « drives » que l’on voit pousser comme des champignons. Quant à l’emploi, on y déplace des gens  en interne pour les  exploiter  comme des esclaves.

Cela fait beaucoup d’argent gaspillé pour peu de résultats puisque l’UNEDIC  table sur une baisse globale de 126.000  chômeurs en catégorie A pour  2016. Il n’y aura pas moins de chômeurs de catégorie A en fin de mandat de François Hollande par rapport aux chiffres de 2012. On peut même pronostiquer que leur augmentation aura été supérieure à 500.000 durant   son quinquennat, soit 100.000 chômeurs de plus par an en moyenne. Il n’est pas étonnant, à partir  de là,  qu’un sondage  publié ce mercredi par le Figaro  fait figurer François Hollande en quatrième position   avec  10 à 12% des voix au premier tour de la présidentielle de 2017,  s’il décidait  d’être candidat.

Gérard le Puill

 
Tag(s) : #SOCIETE

Partager cet article

Repost 0