Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Jean Ortiz Mardi, 28 Février, 2017
 
Pourquoi voter ? Pourquoi ne pas consacrer le budget électoral au déficit qui nous enfonce dans le déficit ? Pourquoi voter si les sondages semblent avoir remplacé les bulletins dans les urnes ?
Tous les sons d’âge (Bayrou est un papy à côté du jeune et fringant Emmanuel), tous les politologues, les proctologues, les journalistes, les commentateurs, les femmes de chambre, les concierges, les croque-morts, les corbillards, les benêts, en con-viennent : MACRON fait la course en tête, « derrière les qui » dont le sourire obligé cache la vieille grimace fachote. Les jeux sont déjà faits. Macron président !! Et Bayrou premier ministre. (Les carottes béarnaises sont cuites.) Tou bon pour Pau. L’attelage de la carpe et du lapin ? NON, non. A droite, droite ! C’est bonnet libéral et libéral bonnet ! Objectif : en finir avec la gauche qui croie encore aux « vieilles lunes » marxistes.
Tout le monde soutient Macron, l’homme du système anti-système, -« l’hologramme » (citation de F. Bayrou). Tout le monde : « la finance » (citation de F. Bayrou), le fric, l’argent, les marchés, les chats de gouttière, les quincaillers, (déchirés entre Marine, Fillon, et Manu), le MEDEF, le CAC 40, François Hollande et Ségolène en sous main, une partie de l’appareil socialiste, des élus et ministres, la droite non fillonesque, à « visage humain » en campagne, l’introuvable, l’impossible centre... la droite de gauche et la gauche de droite... Tout le monde, sauf la gauche « archaïque ». Irréductible. Question de principe.
 
Et, en plus, il est mignon et gentil Macron, gaffeur, à contre-emploi, et annoncé à PAU où s’est constitué un comité de jeunes fillonistes. S’ils ont l’âge de leurs idées, ils peuvent rivaliser avec Mathusalem.
 
Macron c’est « le candadit du sensuscon », une baudruche boursière, frisée des circonvolutions cérébrales pour mieux tromper le populo. Il a un regard franc comme un âne qui recule, grogne mon voisin, ancien syndiqué de « Turbo ». Manu. On dirait qu’il joue un personnage pour faire oublier qu’il craque un Smic par jour et que son patrimoine s’évalue en centaines de millions d’euros. Lui, son ennemi c’est pas la finance . Il assume avec courage et désintéressement. Avec lui l’austérité sera joyeuse... Nous serons heureux de nous serrer la ceinture pour redresser notre France. Charité bien ordonnée commence par les autres. Aucun risque de trahison. Manu revendique et prolonge l’héritage de Sarko et de Hollande, fait du Fillon soft ... Bayrou, fin renard béarnais, a adopté le jeune impétrant. Pas besoin de le recentrer, Manu est déjà à droite. Manu, c’est la révolution libérale, le « capitalisme éthique » (éthique pour l’instant).
 
Les médias nous prennent vraiment pour des sertis avant d’être pleins !! Il y a des jours où être communiste incite à lever le poing de la rage et de l’unité, encore plus haut. « Putain, les cons n’arrêtent pas de voler ... (et de chourer) ». Faisons en sorte qu’il y ait le moins de spectateurs possible !
Jean Ortiz
Tag(s) : #TRIBUNE LIBRE

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :