Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"La stèle qui domine le Vieux-Port à Marseille (7e), déjà profanée par deux fois en 2014 par des néo-nazis, a été « bombée » dans la nuit de dimanche à lundi. Sur le mur du square comme sur le socle du buste du poète-résistant, on peut lire un énigmatique « L3J », tandis que sa joue gauche a été repeinte en bleu et qu’un « F » a été tagué sur son épaule. Et ce, quelques jours seulement avant la cérémonie commémorative du 73e anniversaire de l’exécution de Manouchian et de ses camarades. À cette heure, l’acte n’a pas été encore revendiqué." La Marseillaise mercredi 15 février 2017

 

Réaction du PCF des Bouches du Rhône et de Jean-Marc Copolla

La stèle du FTP-MOI Missak Manouchian, située sur le square éponyme au cœur du 7ème arrondissement de Marseille, a de nouveau été profanée, lundi.

Cet acte fait suite à ceux perpétrés en 2014 par des groupuscules d'extrême droite, jugés et condamnés depuis. Le Parti Communiste Français des Bouches du Rhône, la Jeunesse Arménienne de France (JAF), l'Union Culturelle Française des Arméniens de France (UCFAF) et l'Association des Anciens Combattants et Résistants Français d'Origine Arménienne (AACROA) ont condamné fermement cette nouvelle violation, et ont demandé la recherche et la punition des auteurs de ces faits inqualifiables.

Cette profanation est une nouvelle atteinte à la mémoire des Résistants, des FTPF-MOI, des communistes, morts pour la France pendant la deuxième Guerre Mondiale  contre le nazisme, le PCF des Bouches du Rhône appelle à une forte mobilisation des progressistes le samedi 18 février à 11h, au Square Missak Manouchian, Bd Charles Livon, pour donner à cette commémoration du 73e anniversaire de l'exécution du groupe FTPF-MOI Manouchian un caractère fort contre la montée des idées d’extrême droite dans notre pays.

Devant ce nouvel acte odieux, et à l'aube de grandes échéances électorales en France, les candidats à l'élection présidentielle ne manqueront pas d'être interpellés sur ce sujet. Comment ne pas faire le lien avec ce qui s’est déroulé durant le week-end contre le siège aixois du PCF qui a été la cible de l'action française.

Condamnation d'une nouvelle profanation de la stèle de Missak Manouchian à Marseille par Jean-Marc Copolla :

Je condamne avec la plus grande solennité une nouvelle profanation de la stèle de Missak Manouchian – poète, résistant, militant communiste, héros de l’Affiche rouge - située dans le square portant son nom dans le 7ème arrondissement de Marseille.

Cet acte d’une grande lâcheté est une véritable provocation à quelques jours de l’hommage que plusieurs organisations associatives et politiques tiennent pour entretenir la mémoire de résistants qui ont agi pour sauver la France du nazisme et de son idéologie fasciste.

Comment ne pas rapprocher ce geste terroriste à Marseille des agressions perpétrées par le groupuscule d’extrême droite Action française contre un local du PCF à Aix-en-Provence ?

Cette profanation et cette agression ne sont pas le fruit du hasard. Elles nourrissent la violence, la haine, l’intolérance, le racisme et l’antisémitisme dans un contexte de tensions dans notre pays.

Déjà en 2014, un acte de même nature avait été commis, à la suite duquel deux militants du « Mouvement populaire nouvelle aurore » avaient été condamnés à des heures de travail d’intérêt général. Mais à aucun moment les pouvoirs publics n’ont interdit le mouvement.

Aussi j’interpelle le Préfet de Région, le Préfet de Police, le ministre de l’Intérieur afin qu’ils diligentent des investigations pour retrouver les auteurs, qu’ils soient jugés et condamnés par la justice et que les mouvements concernés soient dissouts.

Il y a des lois dans notre pays qui le permettent. Elles doivent être respectées. D’autant plus respectées, qu’il ne peut être fait de différence entre les terroristes qu’ils soient de Daesh ou de mouvements qui développent des idéologies fascistes, racistes et xénophobes, contraires aux valeurs de notre République.

Je serai présent samedi 18 février pour rendre hommage à Missak Manouchian et aux 22 autres membres de l’Affiche rouge, au côté des associations d’anciens combattants, de la JAF, l’UCFAF, de l’AACROA et j’invite tous les républicains et progressistes à participer à ce rassemblement pacifique.

Jean-Marc Copolla

 

___________________________

___________________________

Tag(s) : #EXTREME DROITE

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :