Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le secrétaire national du PCF entouré des candidates Fabienne Haloui et Mina Idir. Photo L.P.

La Marseillaise mercredi 22 mars 2017,  Écrit par  Léo Purguette

Dans la circonscription de Marion Maréchal-Le Pen à Carpentras, le secrétaire national du PCF présentait son ouvrage contre les programmes du FN et de la droite. L’occasion d’apporter son soutien à Mina Idir candidate aux législatives.

C’est ici, dans une circonscription qui a élu l’héritière du clan Le Pen en 2012 que Pierre Laurent a choisi de présenter son ouvrage* contre les programmes du FN et de la droite . « Un 21 mars, jour international de lutte contre les discriminations raciales », précise-t-il d’emblée.
À la source de ce livre-argumentaire, « une exaspération devant la complaisance générale vis-à-vis du FN ». « Beaucoup de gens avaient envie et besoin d’arguments, de répliques précises pour engager la confrontation », explique le communiste qui entend « démonter l’imposture du FN et démontrer le danger de la droite » en ciblant 10 points dans chacun de leurs programmes.

 

Il dénonce en particulier le « mensonge permanent » de l’extrême droite sur la question sociale. « Comment Marine Le Pen, soutien ardente, de Donald Trump qui vient de supprimer la plupart des programmes sociaux aux États-Unis pour financer une augmentation des dépenses militaires de 50 milliards de dollars, peut-elle prétendre vouloir protéger les gens ? », interroge-t-il.

« Pas une seconde dans l’hémicycle contre la loi El Khomri »

Sénateur de Paris, Pierre Laurent témoigne de l’attitude des élus FN à la Haute assemblée : « David Rachline et Stéphane Ravier n’ont pas passé une seconde dans l’hémicycle contre la loi El Khomri sur 80 heures de débats ». Il interpelle également sur le bilan des « 350 conseillers régionaux FN en France », « peut-on me citer une seule mesure sociale qu’ils auraient défendue ou fait adopter ? » Même constat pour les municipalités FN.

Le dirigeant communiste refuse « l’impasse politique dans laquelle on essaye d’enfermer les Français en leur faisant croire qu’ils ont à choisir entre Le Pen et Fillon ou Macron », dont il dénonce la proximité du programme économique et social. Il appelle « les millions de Français qui doutent, à voter pour leurs idées ».

Pierre Laurent rappelle son soutien à la candidature de Jean-Luc Mélenchon pour la présidentielle et souhaite l’élection « d’un grand nombre de candidats par les hommes et femmes du peuple qui ne se sentent pas représentés à l’Assemblée nationale ».

Entouré de Fabienne Haloui et d’André Castelli, candidats aux législatives dans le département, Pierre Laurent salue tout particulièrement l’engagement de Mina Idir face à Marion Maréchal-Le Pen dans la 3e circonscription de Vaucluse.

À 41 ans, cette mère de deux enfants, ex-cadre dans le secteur des transports est candidate pour la première fois. Suppléée par Vivian Point et soutenue par Guy Moureau, maire d’Entraigues, cette jeune adhérente du PCF est prête pour la bataille. « Il n’y a rien d’immuable, nous allons affronter Marion Maréchal-Le Pen sur le fond. Dans ce département particulièrement touché par la pauvreté - dont elle ne parle jamais - nous allons défendre notre visée d’une société égalitaire, de justice et apaisée. Nous lui demanderons son bilan politique et pas seulement médiatique », assure-t-elle.

Pierre Laurent approuve et cite en exemple la suppression de l’aide médicale d’État évoquée à plusieurs reprises par Marine Le Pen dans le débat télévisé de lundi. « Elle brandit une mesure de division pour mieux masquer sa volonté de supprimer - pour tous - la généralisation du tiers-payant », indique le communiste qui pointe le dernier « hit-parade des milliardaires français ».

« Parfois, on se demande où trouver les sommes pour financer telle ou telle mesure de justice sociale. Quand on voit qu’ils cumulent 41,5 milliards d’euros pour le 1er, 39,5 milliards d’euros pour la 2e... ça donne des idées. Mais le FN ne veut pas que les Français regardent en haut, il veut qu’ils baissent la tête », tacle-t-il.

Pierre Laurent était ce mercredi dans la circonscription gardoise de Gilbert Collard avec son livre qui s’attaque à l’extrême droite de face.

 


*Front national, l’imposture. Droite, le danger. P. Laurent avec A.Hayot et M. Brynhole. 6 euros, éditions de l’Atelier.

Tag(s) : #AGIR AVEC LE PCF, #EXTREME DROITE, #ELECTIONS 2017

Partager cet article

Repost 0