Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

https://lereveildescombattantsblog.wordpress.com/2017/04/25/la-republique-est-en-danger/

La République est en danger !

Au lendemain du premier tour des élections présidentielles, l’ARAC est inquiète. Les  deux candidats ne représentent ni l’espoir, ni l’attente qui fait défaut aux Français, dans une société minée par les inégalités, le chômage, les affaires.

Nous voulons une société de « Liberté, Égalité, Fraternité ».

L’ARAC depuis 100 ans, combat pour la paix, contre le fascisme et l’extrême-droite, pour l’émancipation humaine.

Nous pensons à ces luttes qui ont construit la France depuis 1789, aux combats de la Résistance contre l’occupant, au programme du Conseil National de la Résistance, aux grèves qui ont marqué les 70 dernières années pour faire avancer la démocratie, les acquis sociaux et réduire ainsi les inégalités.

La démocratie, notre vie, celle de nos enfants, celle des générations futures, la dignité humaine, les enjeux de  la souveraineté de la France et son rôle dans le monde sont en danger.

Regardons la situation en face avec courage et détermination.

Avec Marine Le Pen, l’histoire le montre, nous savons que la République, la démocratie et les libertés n’ont rien à attendre de l’extrême-droite. En Italie, au Portugal, en Grèce, en Espagne, en Allemagne, puis au Chili, les fascistes ont laissé de tristes souvenirs, et aujourd’hui la montée de l’extrême-droite en Europe notamment en Turquie montre que la bête immonde n’est pas morte.

Avec le Front National, la République, la démocratie n’ont rien à gagner. Derrière le lustre il y a le fond, et même peint en blanc, l’extrême-droite et le fascisme sont noirs pour le plus grand malheur des peuples.

L’ARAC et son mensuel « Le Réveil des Combattants » estiment de leur devoir de combattre les montées de l’extrême-droite, des fascismes, des nationalismes, en Europe et dans le monde.

Avec Emmanuel Macron derrière un langage faussement nouveau qui vante les vertues de ce qu’il appelle « l’économie moderne », c’est en réalité un homme du passé. C’est le choix des banquiers, des grands groupes économiques. Macron c’est l’homme de la finance, il veut une Europe fédérale, étouffer la souveraineté des Nations et des peuples, mieux organiser la mondialisation et le marché unique pour le plus grand bien des profiteurs.

Macron, c’est la casse du Code du travail, de la Fonction Publique, la réduction des dépenses de santé et la remise en cause de la Sécurité Sociale, comme des allocations chômage…

Macron, c’est l’homme qui veut mettre en œuvre les recommandations de la Commission Européenne. Nous avons l’exemple de cette politique sous les yeux avec ce que vit le peuple grec depuis 10 ans.

Dans cette situation désastreuse, il nous faut penser à demain.

C’est pourquoi l’ARAC entend faire barrage au Front National,  à utiliser sans hésitation et avec courage le seul bulletin qui permettra de s’opposer à Marine Le Pen, de réduire l’assise et l’influence du Front National.

Mais refuser de trancher c’est demain avec l’extrême-droite risquer de pleurer des larmes de sang. L’histoire nous l’a prouvé. Aujourd’hui avec Marine Le Pen aux portes du pouvoir, la République est en danger.

Dans le même temps, nous avons à nous rassembler, à engager l’action contre le représentant de la finance en France et la politique qu’il veut mener.

C’est de ce courage, de cette décision de rassemblement que dépend l’avenir de la République.

Demain seront des jours de lutte et de combats. Tout faire pour éviter l’élection du Front National est un acte de résistance, responsable, courageux et porteur d’avenir.

C’est cette démarche que l’ARAC va contribuer à faire connaître dans les jours qui viennent tout comme elle a su prendre, depuis un siècle, ses responsabilités quand la République et la démocratie étaient en danger.

Villejuif le 25 avril 2017

Le Secrétariat National

 

Tag(s) : #ELECTIONS 2017

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :