Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Roger Colombier publié le 28 avril 2017

L'IFOP a donc sondé pour qui votent les enseignants dont 27% se sont abstenus: Mélenchon a obtenu 23% et Hamon 15% contre 46% en 2012 pour ce dernier. Fillon se voit crédité de 11%, Le Pen de 5% et Macron de 38%.

Et l'Humanité de ce vendredi de titrer "Les enseignants voteraient de plus en plus à droite... c'est juste faux". Attention, ce n'est pas le Pcf qui s'exprime dans les colonnes du journal de Pierre Laurent, mais Laurent Frajerman, chercheur au centre d'histoire sociale du XXe siècle de l'université de Paris 1, qui écrit:"Ces chiffres invalident deux thèses, celle du vote Fn des enseignants et celle de leur droitisation".

D'accord sur le vote Fn, monsieur le chercheur au centre d'histoire sociale du XXe siècle de l'université de Paris 1. Mais alors, vous considérez le vote Macron pour un suffrage de gauche? Ben oui, répond ledit universitaire dans les colonnes de l'Huma: "C'est un vote qui relève de ce que l'on appelle les "dissonances": on s'éloigne de son camp pour une fois, mais cela ne signifie pas qu'au fond, au niveau des valeurs, on a changé de camp."

Pour ma part, je n'ai aucun titre universitaire, même pas le bac. Fils et petit-fils d'ouvrier, je suis devenu conducteur de train à la SNCF. Mais enfant de la classe ouvrière et le revendiquant encore aujourd'hui, dans mon combat pour le progrès social et la justice, je sais dénommer un chat un chat, et un vote réactionnaire un vote pour le monde des affaires. Quitte à débattre sans relâche dans mon combat de classe avec les travailleurs qui se trompent d'adversaire, qu'ils soient ouvriers ou enseignants.

 

Tag(s) : #TRIBUNE LIBRE

Partager cet article

Repost 0