Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

COMMUNIQUE DE PRESSE  de la Commission écologie du PCF

le 27 juillet 2017

Incendies : le gouvernement doit prendre la mesure des défis En une semaine, malgré tous les efforts des pompiers et de la protection civile, 7000 hectares d'espaces boisés sont partis en fumée. Ce sont autant d'atteinte à la sécurité des populations (résidents ou touristes) et de leurs habitats, autant d'atteinte à la préservation de la biodiversité sans compter les pollutions aux particules fines dégagées par ces graves incendies. La présence du Premier ministre sur place est louable à condition qu'il prenne vraiment au sérieux la multiplication de ces événements sur l'année et que cela se traduise par des décisions fortes. En septembre dernier nous formulions une série de propositions dans un précédent communiqué (*) qui restent d'une totale actualité .

Or, les mesures prises sont notoirement insuffisantes et surtout, une fois de plus, on constate les conséquences préjudiciables des politiques d'austérité conduites auparavant auxquelles il faut ajouter les nouvelles décisions de coupes budgétaires annoncées dernièrement par le gouvernement Macron-Philippe.

Nous renouvelons notre message de soutien aux pompiers, pour leur courage et leur dévouement. Ils interviennent dans des conditions fragilisées du fait de la réduction de 25 % de leurs moyens ces dernières années et sur le nécessaire remplacement des matériels, terrestres comme aériens, de lutte contre les incendies.

Nous soutenons les mobilisations des organisations syndicales de l'Office National de la Forêt . Elles revendiquent le retour à un véritable pilotage public du parc forestier et une autre politique du personnel véritablement dédiées à une gestion durable des forêts. La réduction des budgets des collectivités locales conduit également à un moindre entretien notamment au déboisement régulier des espaces forestiers de leurs communes. Le gouvernement doit prendre la mesure de l'ensemble de ces défis. C'est également une vision solidaire de l'Europe qu'il s'agit de mettre à l'ordre du jour en direction des pays du Sud qui doivent faire face à ces événements dramatiques comme ce fût le cas au Portugal au début de l'été.

Parti communiste français Paris le 27 juillet 2017

 

(*) Communiqué de presse du 07 Septembre 2016

Après quelques années d’accalmie, les incendies de massifs forestiers ont été très importants notamment dans le Sud de la France : des centaines d'hectares partis en fumée, des maisons dévastées, des estivants et habitants évacués, des flammes en lisière de Marseille... On a frôlé la catastrophe. Aujourd'hui on craint également le pire en Gironde et dans les Landes.
L'imprudence ou l'inconscience humaine peuvent être à l'origine de ces feux mais on ne peut exclure également la malveillance criminelle totalement irresponsable parfois guidée par des enjeux de spéculation immobilière.
Nous saluons le courage et l'engagement des pompiers (bénévoles ou professionnels) dont l'action a permis de limiter les dégâts.
Toutefois il est impératif de s'interroger sur les causes et les moyens mis en œuvre.
Appuyés sur l'expérience, les moyens de lutte ont été considérablement améliorés depuis quelques années : débroussaillement préventif, pré-positionnement de pompiers sur sites, coordination interdépartementale pour les renforts, utilisation systématique des avions bombardiers d'eau contre les feux naissants...
En l'absence d'une politique forestière ambitieuse, trop de forêts sont sous utilisées, peu entretenues, envahies de sous-bois très combustibles. Pour les communistes prévenir de nouveaux incendies ravageurs suppose de :
Renforcer les moyens humains et matériels de protection civile - incendie (condition de travail des brigades de sapeurs-pompiers, maintien, voire extension, d'une flotte de bombardiers d'eau en capacité d'intervention sur tout le territoire...)
Redévelopper l'ONF en renforçant ses missions et ses moyens de service publique pour une gestion active de notre potentiel forestier
Relancer une véritable politique forestière favorisant la relocalisation de notre filière bois, assise sur ses multiples savoir-faire (bâtiment, ameublement, énergie, papier ...) et créatrice d'emploi
Construire une nouvelle gestion publique de l'ensemble des massifs forestiers avec les collectivités locales, incluant la lutte contre la spéculation immobilière y compris sur les terrains dévastés par le feu via les Plans Locaux d'Urbanisme ( PLU).
Instituer un régime mutualiste d'assurance calamité favorisant le maintien des activités et des services

                            Parti communiste français Paris le 07 septembre 2016

 

Tag(s) : #AGIR AVEC LE PCF

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :