Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LE PROJET DE SCOPTI EST AUSSI LE VOTRE !

SCOPTI lance une campagne de sociofinancement et appelle à la mobilisation de tous pour passer un cap difficile

Malgré la reconnaissance de notre savoir-faire et la qualité de nos produits, SCOPTI manque de moyens financiers pour se développer et se projeter sereinement dans le temps. Alors que le carnet de commandes se remplit, la vente des marques « 1336 » et « Bio SCOPTI » peine à trouver sa place sur le marché. Nos marques sont très jeunes, insuffisamment connues et il reste encore beaucoup à faire pour que chaque consommateur puisse y avoir accès. L’absence de publicité fait défaut à notre notoriété et nous devons trouver les fonds nécessaires pour cela !

Nous avons besoin des ressources financières nécessaires pour gagner, notamment dans la perspective de nouveaux contrats avec la grande distribution. Ces contrats permettront de pérenniser la coopérative mais demandent une trésorerie et un fond de roulement importants. C’est pourquoi nous avons décidé de lancer une grande campagne de sociofinancement dans le but de doter SCOPTI des moyens de son développement, et de l’accélération de ses ventes. Nous appelons toutes les personnes qui souhaitent s’engager à nos côtés à y participer !

Merci de votre soutien.

Les coopérateurs de SCOPTI

 

Pour participer:

  • Chèque

à l’ordre de SCOP TI,

à envoyer à: ScopTi-Sociofinancement , 500 Avenue du Pic de Bertagne - ZA de la Plaine de Jouques - 13420 Gémenos

  • Virement suivant ces détails :

RIB : 10278 00866 00020000 406 48

IBAN : FR7610278008660002000040648

BIC : CMCIFR2A

Banque : CRCMM Marseille Entreprises - 521 Avenue du Prado - 13008 Marseille 

 

Rappel:

En mai 2014, après avoir fait annuler en justice plusieurs plans de sauvegarde de l'emploi (PSE), les ex-Fralib avaient réussi à arracher à Unilever un accord de fin de conflit ainsi que 19,26 millions d'euros pour pouvoir monter leur projet de coopérative, y investissant toutes leurs indemnités de licenciement.

Depuis, ils ont lancé deux marques: "1336", correspondant au "nombre de jours de lutte" contre Unilever, ainsi que "Bio SCOPTI", une nouvelle marque de tisanes destinées aux magasins bio.

Selon M. Leberquier, l'entreprise a réalisé en 2016 un chiffre d'affaires de 1,86 millions d'euros et compte actuellement 41 salariés en CDI. La coopérative espère pouvoir intégrer dans l'année encore quatre salariés de l'ex-Fralib, a-t-il ajouté

Source  Courrier Picard

Tag(s) : #JE LUTTE DES CLASSES

Partager cet article

Repost 0