Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

Challenges.fr le 19.08.2017

Inégalités: cette note qui fait craindre une révolution des salariés en France

Dans une note de conjoncture, la banque Natixis alerte les investisseurs de la possibilité de voir les salariés se révolter face à des inégalités de plus en plus fortes.

Et si les salariés faisaient la révolution? Dans une note de conjoncture publiée vendredi, la banque Natixis alerte les investisseurs de la possibilité de voir les salariés se révolter face à des inégalités de plus en plus fortes. La filiale de BPCE liste notamment cinq raisons à cela : des inégalités des revenus toujours plus fortes, la déformation du partage des revenus en faveur des profits, la hausse de la pauvreté, la faible hausse du salaire réel depuis 2000 et la hausse de la pression fiscale.

Face à ce constat, Patrick Artus, auteur de l'étude et directeur de la recherche et des études de Natixis, s'inquiète des conséquences de cette éventuelle "révolution". Il écrit notamment: "si les salariés se 'révoltaient', le choc inflationniste, et donc de taux d'intérêt, qui en résulterait aurait des effets très négatifs sur les détenteurs d'obligations, sur les États et les entreprises". Car une telle révolte occasionnerait selon lui "une hausse rapide des salaires" qui "conduirait à de graves déséquilibres financiers". À savoir donc, "une chute des marchés et une hausse des taux d'intérêt et de l'inflation". Certes les ménages en "bénéficieraient", mais pas les actionnaires, les finances publiques et les grands groupes.

 

-------------------------------------------------------

« Rien ne fait plus de mal aux travailleurs que la collaboration de classes. La lutte de classes, au contraire, est la base de l'unité, son motif le plus puissant. C'est pour la mener avec succès en rassemblant l'ensemble des travailleurs que fut fondée la CGT. Or la lutte de classes n'est pas une invention, c'est un fait. Il ne suffit pas de la nier pour qu'elle cesse : renoncer à la mener équivaut pour la classe ouvrière à se livrer pieds et poings liés à l'exploitation et à l'écrasement. »

« La régression sociale ne se négocie pas, elle se combat ! »

H. Krasucki

 

---------------------------------------------

LIBÉRATION DE CARPENTRAS

Commémoration de l'assassinat de RENÉ PASCULIN (jeune forain assassiné par les Nazis)

Vendredi 25 août à 17H30

RDV devant la stèle Square René Pasculin, Allée des Platanes

---------------------------------------------

Tag(s) : #AGIR AVEC LE PCF, #JE LUTTE DES CLASSES

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :