Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Le blog de Thomas Portes publié le 24 août 2017

Alors que la SNCF se présente souvent comme avant-gardiste en terme d’égalité femme – homme et de lutte contre les préjugés sexistes, la réalité du terrain vient contredire les belles paroles de la direction.

Dans le cadre d’un CHSCT la direction a présenté son nouveau projet concernant l’accueil des premières classes PRO sur le TGV Atlantique.

Au programme port de la jupe et des escarpins obligatoire pour les femmes et accompagnement exclusif par des hôtesses au salon grand voyageur ! Raison invoquée par la présidente du CHSCT « c’est plus élégant ».

Des propos sexistes d’un autre âge totalement inacceptables !

Ne reculant devant rien la direction de la SNCF menace les cheminotes refusant de se plier a ce code vestimentaire en pratiquant le chantage à l’emploi. Ainsi la présidente du CHSCT a précisé que si les conditions vestimentaires n’étaient pas acceptées elle aurait recours à la sous-traitance pour réaliser cette prestation.

Pour la direction c’est au choix, soit tu acceptes d’être victime de pratiques sexistes, soit tu perds ton job !

De tels propos n’ont pas leur place à la SNCF comme dans notre société.

Ils concourent au maintien des stéréotypes et encouragent  leur développement.

Les cheminotes et les cheminots doivent être libre de porter la tenue réglementaire qui leur convient.

Thomas Portes

Cheminot, syndicaliste,

responsable PCF pour la bataille du rail

 

Tag(s) : #JE LUTTE DES CLASSES

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :