Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Choix de l'illustration Rouge Cerise, Dessin Maëster

 
L'Humanité Jeudi, 18 Janvier, 2018
 

Ils n’ont pas honte !. L’archevêque de la ville dénonce, dans un même élan, le libertinage d’un site de rencontres et un festival « centré sur l’homosexualité ».

À Avignon, le site de rencontres Wyylde est dans le viseur de l’archevêque local, Mgr Jean-Pierre Cattenoz. L’ecclésiastique n’a pas supporté de croiser, ces dernières semaines, les affiches proclamant « Métro, boulot, libido ». Il s’est donc plongé dans l’enfer d’Internet et a découvert sur Wyylde que l’on proposait des « Sexcapades à plusieurs » ou encore du « libertinage » pour les « couples et célibataires ». Vade retro ! L’archevêque, chantre de l’ordre moral, a donc pris sa plus belle plume pour alerter ses ouailles, accusant Wyylde de contribuer à « détruire la famille et la société » et à « avilir » ceux qui s’adonneraient à ces turpitudes.

Rien que du classique pour Mgr Cattenoz, connu pour ses prises de position radicales et chahuté jusque dans son propre camp. En 2009, le sulfureux archevêque avait déjà eu à subir la démission de six prêtres de son doyenné qui condamnaient son autoritarisme et sa raideur. Pas de quoi l’attendrir, néanmoins, puisqu’il était, trois ans plus tard, aux premières loges pour appeler « citoyens et croyants » à manifester contre le mariage pour tous.

Mais voilà, dans son courrier, Mgr Cattenoz ne se contente pas de faire rendre gorge au site démoniaque Wyylde. Il y écorne aussi sévèrement le Festival d’Avignon, « centré sur l’homosexualité et le transgenre sous toutes ses formes », symbole d’une « civilisation en déclin » et d’un « hiver de la culture »… L’homme d’Église, visiblement en souffrance perpétuelle, espère voir enfin poindre « un théâtre où le beau et le bon retrouveront toute leur place dans la lumière de Dieu ». Amen ! Il est sûr que la doctrine catholique, qui considère l’homosexualité comme un « comportement désordonné et immoral », n’est pas de nature à aider notre archevêque à développer son amour de tous ses prochains. Mais rien n’oblige, non plus, Mgr Cattenoz à propager la haine et l’intolérance.

Victor Weulersse

 

Tag(s) : #CULTURE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :