Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

On nous cache tout, on nous dit rien! Ainsi va la "démocratie" bourgeoise dans laquelle nous vivons.

De l'héritage de Johnny nous savons tout (sauf qu'il avait un problème pour payer des impôts) mais des luttes sociales,   d'ampleur et d'intensité tout à fait inhabituelles, qui sont en cours dans notre département,  nous ne savons  quasiment rien. Et pourtant:

 

Luttes en cours et à venir:

Des conflits touchent,  souvent avec un certain succès, de nombreuses entreprises industrielles de la région, notamment la SINIAT (Mazan), EURENCO (Sorgues) et la SEPR (Le Pontet). Rouge Cerise reproduit ici le flash de l'UD CGT   consacré à ces luttes.

La journée du 15 mars qui verra les retraités manifester et les personnels des EHPAD être en grève,   le 22 mars c'est de l'ensemble de la fonction publique qui sera dans l'action.

Pour leur part les cheminots sont prêts à rentrer dans le dur.

Oui, ça bouge en Vaucluse!

 

Défendre Philippe Pascal, défendre notre Sécurité Sociale

Si on ne nous informe pas on nous juge. Ou plutôt on juge ceux qui se battent, comme en témoigne la comparution de Philippe Pascal devant le TGI d'Avignon.

Rappelons les faits:  Philippe Pascal, inspecteur de l'URSAFF, contrôle les sociétés de  François Mariani, ancien Président de la Chambre de Commerce et d'industrie et  tombe sur divers sur divers infractions.

En 2009, le maître d'hôtel de François Mariani enregistre son patron lors de réunions pendant lesquelles celui-ci reconnait ces infractions. Il remet ces cassettes à Philippe Pascal qui les transmets à la procureure de la République .  Mariani est inculpé en 2011 pour:  abus de biens sociaux, recel d'abus de biens sociaux, faux bilans, travail dissimulé et harcèlement.

Que croyez-vous qu'il arriva?

Depuis 2011 la justice n'a pas trouvé le temps de juger l'ancien Président de la Chambre de Commerce.  Elle a, par contre été disponible pour entendre la plainte de François Mariani  contre son maître d'hôtel  (pour l'avoir enregistré à son insu) et contre l'inspecteur de l'URSAFF ( pour avoir transmis les cassettes au parquet!).

Après 4 renvois (le dernier parce que l'avocat de Mariani avait mal au dos!),  l'affaire était enfin plaidée lundi dernier. A l'appel de la CGT, environs 150 personnes étaient venues soutenir Philippe Pascal,  parmi elles Gérard Filoche, Delphine Jordan, conseillère départementale PCF-FG, Fabienne Haloui, secrétaire départementale du PCF. Notre section, reconnaissable au gilet jaune de ses militants, était largement représentée. Le jugement a été mis en délibéré et sera rendu le 26 mars.

A droite Philippe Pascal

Dans son intervention, Gérard Filoche  a  dénoncé la politique de Macron, visant à désarmer l'administration (droit à l'erreur des fraudeurs) pour mieux livrer la Sécurité Sociale au privé.  Il a conclu que la défense de la Sécurité Sociale et celle de Philippe Pascal étaient indissociables.

 

L'action irremplaçable des communistes:

Agissant pour la satisfaction des revendications immédiates, les communistes sont  dans ces luttes  aux côtés des travailleurs.

Ils y jouent en plus un rôle spécifique,  en y ouvrant  des perspectives politiques.  Ils expliquent notamment qu'il n'y a pas de solution durable dans le capitalisme car celui-ci ne peut exister qu'en exploitant les travailleurs. Exploitation et capitalisme sont les deux faces d'une même pièce, on ne peut supprimer l'exploitation sans supprimer le capitalisme.

Pour  les communistes,  l'union de tous les exploités et   l'engagement de chacun  sont  indispensables pour y parvenir:

  • Union de tous les exploités  car si ceux-ci prenaient  conscience qu'ils sont l'immense majorité de la population, cela leur donnerait une force et une légitimité extraordinaire.
  • Engagement de chacun car  jamais le MEDEF ne renoncera de lui-même à ses profits, il les défendra par tous les moyens;  pour les travailleurs rien ne sera acquis sans luttes. Dans ce domaine, celles actuelles ou programmées  pourraient bien annoncer le printemps. À nous de faire  en sorte qu'il tienne ses promesses....

Enver

----------------------------------------

Samedi 17 mars à 10H

  La section Oswald Calvetti du PCF vous invite à la

commémoration de l'assassinat par la Gestapo il y a 74 ans,

de notre camarade Louis Lopez .

ouvrier agricole, résistant , communiste, 

Sur les lieux de son exécution,

442, cours Emile Zola à l'Isle-sur-la Sorgue.

----------------------------------------

Tag(s) : #AGIR AVEC LE PCF, #JE LUTTE DES CLASSES

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :