Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Page Facebook de Maurice Brandi Publié le 27 février 2018

"De toute façon, la réforme du statut des cheminots ne concernent pas ceux qui sont en poste aujourd'hui mais les futurs embauchés. Le nouveau statut ne sera appliqué à tout le personnel de la SNCF que dans trente ans. Alors franchement, est-ce que ça vaut la peine de bloquer le pays, de ruiner l'économie aujourd'hui."

PUTAIN D'ARGUMENT A LA CON, entendu sur je ne sais quelle chaîne de télévision par quelques journalistes et autres experts cire-pompes des gouvernements et du patronat.
En gros, la privatisation annoncée de NOTRE COMPAGNIE FERROVIAIRE, et la manière dont seront exploités nos enfants et petits enfants dans 30 ans cela ne nous regarde pas... Les mêmes arguments appliqués à l'environnement, aux centrales nucléaires et à l'élevage des poulets en batterie leur feraient dresser les cheveux sur la tête et pousser des cris d'orfraie et de vierges effarouchées

Bref, ce n'est qu'une bande d'égoïste qui ne voit le monde qu'à partir de leur nombril qu'ils ont surdimensionné d'ailleurs ; de leurs propres intérêts immédiats.

L'autre argument avancé est de rappeler que c'est ce qu'il s'est passé à France Télécom et EDF/GDF et ma foi ça se passe bien... A les cons, ce ne sont pas eux qui paient leurs factures mais leur comptable... qui sont confrontés au bordel que sont devenus ces trois entreprises quand il y a une panne ou que ça ne marche pas. Vous êtes un client donc un cochon de payant et non plus un usager à qui l'on doit assurer l'accès au service public quoiqu'il arrive. Ces entreprises publiques où la rentabilité devait être sociale avant tout et non pas financière. Une philosophie de gestion des entreprises qui coûtent cher ? Oui, mais l'humain et la satisfaction de ses besoins n'ont pas de prix.

Maurice Brandi

--------------------------------------------------

 

Tag(s) : #TRIBUNE LIBRE, #AGIR AVEC LE PCF

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :