Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Rouge Cerise, qui soutient totalement le combat des cheminots, relaie l 'appel à la solidarité financière lancé par l'UD CGT du Vaucluse.

Face au dénigrement et à la haine de classe, sachons opposer une fraternité et une solidarité à toute épreuve. 

 

D'autre part, Rouge Cerise propose ci-après un court texte de notre amie Édith Martin en proie à une bien légitime indignation:

"Je suis fille de cheminot, ex-femme d’un conducteur électrique, ex-belle-fille d’un conducteur vapeur. Mon père était « bourreur de caillasse ». Lui-aussi était un privilégié ? Il percevait certes une « prime de froid ». De quel montant ? Je ne sais plus. Nous avions , privilégiés encore, des « permis de circulation », un carnet de 20 allers-retours. On s’en servait pour aller rendre visite à la famille, à 20 kilomètres, car des vacances nous ne pouvions pas en prendre. Les colonies SNCF, autre privilège, leur coût était prélevé tous les mois sur le maigre salaire de mon père. Pendant les mois d’hiver – et il faisait froid en Lorraine – un éveilleur venait en pleine nuit le chercher avec d’autres pour dégeler les aiguillages sur les voies. C’était ce qu’on appelait les astreintes. Il partait à pied dans le froid et la neige. Il a eu les pieds et les oreilles gelées. Tout cela pour une prime dérisoire. Mais il a pu s’acheter un vélo à crédit. Un privilège sans doute pour monsieur de Closets et ces journalistes qui bavent leur haine à longueur de journaux télévisés…"

 

Édith Martin 

Pour ma famille de cheminots…

 

----------------------------------------------------------

DERNIER JOUR POUR RESERVER

 

RESERVEZ MAINTENANT:

 sectioncalvetti@yahoo.com

-----------------------------------------------------------

Tag(s) : #JE LUTTE DES CLASSES

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :