Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

publié le 21 décembre 2018 par coco-paco.blogspot.com

 Les actes successifs de la tragédie des Gilets Jaunes nous l'aurait presque fait oublier car il a été arrêté à Tokyo le 19/11, surlendemain de l'Acte I des mobilisations des porteurs de camisoles flavescentes. La coqueluche des Nippons s'est faite serrer pour soupçons de malversations financières alors qu'en France les gueux manifestaient d'abord contre les taxes et ensuite pour quelques Dollars de plus. Lui qui était tellement habitué au haut de l'affiche où il tutoyait les étoiles s'est brutalement retrouvé dans un cul de basse fosse du Pays du Soleil Levant. Fini les interviews par des journalistes de publireportage et autres cireurs de pompes car voici venu le temps des interrogatoires menés par la police. Fini le temps des working breakfasts livrés par les meilleurs traiteurs, des déjeuners d'affaires dans les meilleurs restaurants et des dîners de gala dans les palaces car voici venu le temps des trois bols de riz quotidiens. Dieu(x) qu'il a dû souffrir le pauvre Ghosn !

          Qu'il a dû souffrir car la nouvelle est tombée hier sur les téléscripteurs, comme on disait avant l'invention de l'Internet, il devrait très probablement être li-bé-ré de sa cellule de 6,5 m2 du Centre de Détention de Kosuge où durant un long mois il a vécu dans une austérité toute monacale. Libéré contre payement d'une caution à déterminer s'entend car le procès reste à venir. Ben ouais quoi, omettre de déclarer 5.000.000.000 de Yens c.a.d 39.224.366,35 d'€ selon le cours du 20/12/2018 ça signifie avoir les moyens de verser une caution garantissant la liberté conditionnelle ! Près de 2.845 années de SMIC, c'est pas juste une aumône. Carlos Ghosn voit grand, pèse lourd, enfin un peu moins depuis son mois de cure amaigrissante, il doit donc valoir cher !

          Ben oui mais non, c'est à se demander s'il y a encore une justice des riches et une justice des pauvres dans ce pays ! Ah mais c'est vrai, j'avais oublié que l'affaire se déroule dans une monarchie constitutionnelle d'Extrême-Orient et non au sein d'une république occidentale se targuant d'avoir abolit les privilèges ! Alors qu'il s'attendait à être li-bé-ré le pauvre chéri va devoir, suprême affront, passer encore dix jours en zonzon donc pas de Noël au balcon car la justice nippone, que les possédants estiment désormais anti Ghosn, vient de déposer dans ses petits souliers un troisième chef d'inculpation.     Il ne passera pas Noël avec ses proches ce cher homme connu pour son sens aigu de la solidarité familiale : 1.700.000 de $ versés par Nissan à sa soeur en échange d'aucun travail effectif, c'est du même acabit mais encore plus généreux que les modestes 813.440 € bruts encaissés par cette pauvrette de Penelope Fillon. Qui ne serait pas ému face à une telle manifestation d'un si parfait amour fraternel ? Carlos Ghosn n'est pas qu'un homme d'affaire mais aussi un bon samaritain ne manquant pas de ressources et dont les multiples talents vont encore être révélés par l'enquête car comme chacun sait "Il se passe toujours quelque chose à la samaritaine." !     

Que celui qui a des oreilles pour entendre entende.

 
Jn-Mc
Tag(s) : #TRIBUNE LIBRE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :