Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Capital n'a aucune envie de soumettre à référendum  la privatisation d'Aéroports de Paris (ADP) . En principe la braderie de le patrimoine public, notre bien commun, se passe entre copains et le citoyen est prié de laisser les affairistes affairer tranquillement.

Pourtant la privatisation d'ADP est si scandaleuse que le gouvernement est confronté à une demande  de référendum  sur cette question. Référendum ,qu'il sera contraint d' organiser si nous arrivons à collecter 4,7 millions de signatures (excusez du peu!) en faveur de cette initiative.

Cependant, en fidèle commis du capital, il veille au grain: le sujet est confidentiel dans les grands médias et la procédure pour voter est complexe et semée de traquenards.  L'obstacle est bien difficile  à franchir sans aide extérieure.

Aide que les communistes, qui considèrent la propriété collective des grands moyens de production et d'échange (et ADP en est un) comme un pilier essentiel de la société qu'ils veulent construire, seront particulièrement motivés pour apporter.

Les  vacances sont justement  une bonne période pour s'y entraîner. Nous-mêmes, avons nous bien compris les enjeux? Avons-nos voté? Si non il est temps de s'y mettre ( en cas de difficulté  Rouge Cerise, que vous pouvez contactez, sera heureux de vous aider). Ceci fait,  profitons de cette période estivale pour mettre nos compétences au services de nos proches, incitons-les et aidons-les à voter. C'est dans notre premier cercle  de relations que les personnes seront les plus faciles à convaincre et à former.

A la rentrée, nous serons ainsi plus nombreux et mieux armés  pour le combat de masse qu'il sera indispensable de mener pour réussir. Nous y reviendrons.

R.C.

 

 

 

 

1. ADP, c’est quoi?

 

Aéroports de Paris (ADP) est une entreprise française actuellement détenue par l’État. Elle regroupe 3 aéroports internationaux de Paris et de sa région : Paris-Orly, Paris-Charles-de-Gaulle et Paris-Le-Bourget ainsi que 10 aérodromes civils d'aviation générale et un héliport.

 

2. En quoi la privatisation d’ADP pose-t-elle problème?

 

En 2018 seulement, ADP a réalisé 610 millions d'euros de bénéfices. Soit 185 millions d’euros de dividendes pour l'État, c’est-à-dire de l'argent utile pour la collectivité nationale. En 13 ans, l'État a touché 1,5 milliards d'euros.

- l’État va être obligé de verser 1 à 2 milliards d’euros aux nouveaux actionnaires…! Le ou les potentiels acquéreurs de la société ADP se voient ainsi attribuer de l’argent public… par l’État vendeur.

- Privatiser ADP, c’est perdre le contrôle sur le trafic aérien, renier le rôle de l'État dans l'aménagement du territoire.

- ADP est le garant du contrôle des passagers, avec du personnel formé et qualifié pour surveiller les entreprises sous-traitantes. Privatiser la sûreté c'est prendre le risque d'un affaiblissement des moyens, de la qualité du service, et plus de risques pour les usagers et les personnels.

 

-

 

3. On parle beaucoup d’ADP ces derniers temps. Pourquoi?

 

Le jeudi 11 avril 2019, la privatisation du Groupe ADP a été adoptée par le Parlement, lors du vote de la loi Pacte. Cela signifie que l’État a la possibilité de vendre plus de la moitié du capital de cette société.

 

En réaction, presque 250 députés et sénateurs de tous les bords politiques ont lancé deux jours plus tôt une procédure législative inédite. L’objectif : organiser un référendum d’initiative partagée (RIP) pour permettre à l’ensemble des français·e·s de voter et de décider de l’avenir des Aéroports de Paris.

 

4. Quelles sont les modalités de ce référendum d’initiative partagée?

 

Nous avons jusqu’au 13 mars 2020 pour réunir les signatures de 10% du corps électoral, soit celles de 4 717 396 électrices et électeurs, qui permettront de déclencher le RIP.

 

5. Si nous atteignons 4,7 millions de signatures, la privatisation d’ADP sera-t-elle annulée?

 

Non, récolter 4,7 millions de soutiens permettra de forcer le gouvernement à organiser un référendum sur la privatisation d’ADP. Il faudra ensuite qu’une majorité de français·e·s votent « contre » pour empêcher la privatisation et ériger la société ADP en service public national non privatisable.

 

6. Où en sommes-nous ce 10 août 219?

 

616 421 signatures (13,07%) ont été réunies

 

 

7. Comment voter en Vaucluse?

 

  1.  Sur ce site internet 
  2. Dans les mairies des communes ci-dessous, il y a une borne internet à disposition des citoyens qui veulent voter. On peut aussi y déposer, après l'avoir rempli, le formulaire papier (pour télécharger le formulaire)
  • Apt
  • Avignon
  • Bollène
  • Carpentras
  • Cavaillon
  • L’Isle sur la Sorgue
  • Monteux
  • Orange
  • Pernes les Fontaines
  • Pertuis
  • Le Pontet
  • Robion
  • Sorgues
  • Vaison la Romaine

 

8. Action

 

Munissez-vous de votre carte d'identité et, si possible de votre carte d'électeur, et

 

SIGNEZ ICI

 

 

Sources: 

Dossier de la CGT

Tout savoir sur la privatisation d'ADP

Site du PCF

Site de la préfecture de Vaucluse

Comptage des signatures

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :