Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Un débat qui vient à point.

Alors que le capital et ses commis du gouvernement mettent en place le plan "Hercule"   pour vendre ce qu'il reste d'EDF, alors qu'EELV vote la privatisation des barrages et que la députée F.I. Mathilde Panot  accompagne le mouvement en plaidant à la tribune de l'Assemblée Nationale pour "le démantèlement nécessaire des grands opérateurs publics de l’État nécessaires à la transition énergétique" (1) il  faut  regarder concrètement les conséquences de telles prises de positions. C'est ce que se propose de faire le film "Main basse sur l'énergie" et ce dont nous pourrons débattre à l'invitation des Amis de l'Humanité, samedi 5 octobre à Noves. 

Il y a beaucoup à apprendre, participons massivement à cette  rencontre.

R.C.

 

(1) Assemblée Nationale, séance du 5 novembre 2018

 

-------------------------------------

Présentation du film:

Et si derrière le terme policé de « libéralisation des services publics » se cachait en réalité une vaste opération de grand banditisme ? Particularité d’une démocratie, une telle opération ne peut être encadrée que par des lois, réglementée par des décrets, certifiée par le personnel politique et applaudie par grand nombre de journalistes aux ordres.

Depuis 2007, le secteur de l’énergie est entièrement ouvert à la concurrence et faute d’informations, les conséquences funestes de cette dérégulation ont du mal à percer le mur du silence médiatique.

La hausse exponentielle des factures, l’accroissement de la précarité énergétique, sont la partie visible de l’iceberg.

La partie immergée, la plus massive, est peu perceptible. C’est pourtant là que se réalise le braquage de l’argent public, le hold-up des biens de la nation, les agissements des nouveaux maffieux.

Alors, quoi de plus évident que de réaliser un documentaire sur le sujet à partir d’un feuilleton culte des années 60, Les Incorruptibles.

« Main basse sur l’énergie » est bâti autour de six épisodes et déroule, comme dans Les Incorruptibles, son lot de gangsters, de big boss, de seconds couteaux, de politiciens plus ou moins véreux. Sans oublier Eliot Ness, le flic vertueux d’antan transformé en syndicaliste résolu, garant d’un service public de l’énergie plus que jamais indispensable.

Alors pour découvrir un des « casses du siècle », il vous suffit de vous précipiter sur www.mainbassesurlenergie.com.

 

Téléchargement du film complet en basse résolution (1,5Go)

 

 

Tag(s) : #AGENDA, #SERVICES PUBLICS, #AGIR AVEC LE PCF

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :