Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Militante communiste marseillaise, Danielle Bleitrach anime le très documenté blog histoireetsociété.  Rouge Cerise publie aujourd'hui, sous forme de Tribune libre, un extrait d'un  de ses articles écrit pour le site Faire vivre le PCF.

L'incident de la signature du PCF, pour l'instant manquante , au bas de l'appel des Partis Communistes et Ouvriers en faveur  du Venezuela,   illustre son propos  sur la nécessité d'étendre à  l'activité internationale du Parti l'esprit de renouveau de notre 38 ème congrès.

R.C.

"Le monde entier sera le tombeau du capital"

 

....Le monde remue et malgré les domination du capital, cela bouge dans le bon sens. Partout on assiste au réveil des peuples que l’on aurait pu croire anesthésié par la contre révolution  et par l’instauration d’un ordre néolibéral, creusant de monstrueuses injustices, détruisant partout les collectifs comme facteur de résistance, assortissant cette spoliation générale d’une idéologie libérale libertaire , celle du libre renard dans le libre poulailler.

 

Ce qui se passe dans le monde s’est passé en France  et l’affaiblissement de notre parti fait partie de cette vague que le capitalisme a imposé au monde quand il a cru l’avoir emporté. La manière dont les communistes ont résisté et leur choix de conserver un parti, de lui donner une nouvelle direction fait partie de cette résistance qui a donné lieu chez nous comme ailleurs à de grands mouvements qui pèchent encore aujourd’hui par l’absence d’une perspective politique qui permettrait de reconstruire un destin collectif. Un marxiste sait que l’individu est riche seulement de la multiplicité de ses relations sociales et la solitude, la concurrence, l’envie ne sont pas la voie du bonheur. Il y a des valeurs, une conception de ce que l’on doit aux siens et à notre planète commune qu’il faut reconstruire. C’est pour cela que nous avons besoin du communisme pas pour contribuer à l’individualisme général et à un monde de concurrence, d’isolement.

 

Pour nous, mais je parle essentiellement en mon nom, un espoir est né lors de notre dernier congrès, une nouvelle direction a pu être désignée avec Fabien Roussel et presque aussitôt nous nous sommes lancés dans une campagne des européennes pour la première fois depuis 14 ans sous notre drapeau, avec un représentant d’une grande qualité Ian Brossat, une liste qui nous faisait honneur. On dit que les résultats n’ont pas été au rendez-vous. C’est faux, après tant d’années d’effacement, alors que des générations entières n’ont plus entendu parler des communistes, le résultat fut positif et les communistes l’ont estimé comme tel. Une ombre au tableau notre faible impact dans la classe ouvrière et dans le monde du travail. 1% des ouvriers ont voté pour le parti.

 

Fabien Roussel, il me semble s’est alors préoccupé de cette question essentielle et d’une autre non moins essentielle l’état du parti. Il l’a fait en multipliant dans les médias une présence qui a offert son véritable visage au communsiem français, celui d’un grand bon sens, proche justement de ce monde du travail, refusant les pièges et les dévoiements médiatiques pour rester sur le fond des revendications légitimes qu’il s’agisse des retraites, des pompiers, de la SNCF, des hopitaux, il ne cesse de dénoncer les pièges tendus à l’opinion publique pour qu’il ne soit jamais question du fond. Il rassemble au lieu de diviser et les communistes s’y reconnaissent enfin.

 

Mais il faudra du temps pour remonter ces vingt années où notre parti sous l’influence de directions erratiques et inconséquente qui ne croyait plus elles mêmes en ce dont elles avaient prétendu diriger ne se sont plus préoccupées du parti que pour en détruire l’organisation et ont fait porter tous leurs efforts sur des unions de la gauche dans lesquelles nous étions vassalisés, humiliés, ignorés tout en étant les fantassins des campagnes électorales voir en assurant leur financement.

 

Il faudra du temps pour recréer un parti, pour construire ensemble une stratégie pour le socialisme mais nous ne pouvons que remercier Fabien roussel , ceux qui le secondent dans sa tâche, les élus qui ont le courage d’affronter une telle tâche. Il faut que cette équipe mesure qu’en peu de temps elle a acquit la confiance du parti et que celui-ci ne veut plus de dévoiement d’aucune sorte. Plus de forces qui oeuvrent en son sein pour poursuivre la liquidation, le parti appartient à tous et il n’est pas question de traquer les opinions, mais il faut tous que nous oeuvrions dans le même sens parce que ce n’est pas simplement de nous qu’il est question, la France, le monde ont besoin de cette voix originale qui est en train de peu à peu redevenir audible.

 

Mais car il y a un mais, chacun mesure bien que partout sur la planète les peuples protestent comme le fait le peuple français, qu’ils reçoivent les mêmes réponses, la répression, l’organisation en leur sein de guerres civiles et les leurres médiatiques qui vont en ce sens, celui de diviser pour régner. la planète crie grace, personne ne peut plus tolérer la destruction et le pillage capitaliste, nous avons besoin de dialogue, d’échange et de combats communs. La france, ses gouvernements successifs, partout ont choisi la vassalité, l’abandon de souveraineté pour notre peuple comme pour les autres, des sommes énormes sont déversées dans les armes et les expéditions néocoloniales, on attise les haines. ce contexte là ne peut être ignoré, trop de choses en dépendant, en europe comme dans le monde.

 

C’est à ce titre que parce que nous soutenons la nouvelle direction de notre parti nous demandons à ce que soit mis en conformité avec l’effort entamé au 38 ème congrès une politique internationale digne de ce nom, à commencer par un retour au dialogue avec les partis communistes du monde entier. Il ne s’agit pas d’une question secondaire même si nous approuvons le choix prioritaire du secrétariat de notre parti de recréer les liens avec les couches populaires, la classe ouvrière française.

 

Danielle Bleitrach

 

 

Résolution de solidarité avec le Venezuela

La signature de notre Parti est, pour l'instant, manquante.....

 

 

La 21ème Rencontre internationale des partis communistes et ouvriers, réunie à Izmir, Turquie, du 18 au 20 octobre, exprime sa ferme solidarité avec le peuple vénézuélien et le processus bolivarien, face aux agressions criminelles de l’impérialisme américain et ses alliés. Nous exigeons la levée immédiate des mesures coercitives unilatérales et extraterritoriales illégales imposées par le Gouvernement des États-Unis et la cessation de toute forme d’ingérence dans les affaires intérieures du pays bolivarien.

Les partis communistes et ouvriers du monde entier rejettent et condamnent les actions impérialistes visant à préparer les conditions d’une intervention militaire au Venezuela. En ce sens, nous mettons en garde contre le danger que représentent l’activation du Traité interaméricain d’assistance réciproque (TIAR) contre le Venezuela, et les exercices militaires conjoints que le Commandement du Sud des États-Unis a menés avec les gouvernements latino-américains alliés dans leurs plans contre le Venezuela.

Enfin, nous condamnons les tentatives de coup d’Etat contre le gouvernement légitime du président Nicolás Maduro, et exprimons notre solidarité avec le Parti communiste du Venezuela (PCV) et les luttes des travailleurs et du mouvement populaire vénézuélien, contre l’agression impérialiste, pour la défense de la souveraineté et de l’autodétermination de leur pays et la conquête d’une solution révolutionnaire à la crise capitaliste.

Parti algérien pour la démocratie et le socialisme
Parti communiste argentin
Parti communiste d’Australie
Parti communiste d’Azerbaïdjan
Tribune démocratique progressiste de Bahreïn
Parti communiste du Bangladesh
Parti des travailleurs du Bangladesh
Parti communiste de Belgique
Parti du Travail de Belgique
Parti communiste du Brésil
Parti communiste brésilien
Parti communiste britannique
Parti communiste du Canada
Parti socialiste ouvrier croate
Parti communiste de Cuba
Parti progressiste des travailleurs (AKEL), Chypre
Parti communiste de Bohême et de Moravie (République tchèque)
Parti communiste au Danemark
Parti communiste du Danemark
Parti communiste du Salvador
Parti communiste de Finlande
Parti communiste de Macédoine
Parti communiste unifié de Géorgie
Parti communiste allemand
Parti communiste de Grèce
Parti des travailleurs hongrois
Parti communiste de l’Inde
Parti communiste de l’Inde (marxiste)
Parti Tudeh d’Iran
Parti communiste irakien
Parti communiste du Kurdistan-Iraq
Parti des travailleurs irlandais
Parti communiste d’Israël
Parti communiste italien
Parti communiste italien
Parti communiste jordanien
Parti du Travail de Corée
Parti révolutionnaire du peuple du Laos
Parti socialiste de Lettonie
Parti communiste libanais
Parti socialiste de Lituanie
Parti communiste luxembourgeois
Parti communiste du Mexique
Parti communiste népalais
Nouveau Parti communiste des Pays-Bas
Parti communiste de Norvège
Parti communiste du Pakistan
Parti du peuple palestinien
Parti communiste de Palestine
Parti communiste paraguayen
Parti communiste de Pologne
Parti communiste portugais
Parti communiste des travailleurs de Russie
Parti communiste de la Fédération de Russie
Parti communiste de l’Union soviétique
Nouveau Parti communiste de Yougoslavie
Parti communiste de Serbie
Parti communiste sud-africain
Parti communiste de Catalogne
Parti communiste d’Espagne
Parti communiste des peuples d’Espagne
Parti communiste des travailleurs d’Espagne
Parti communiste du Sri Lanka
Parti communiste de Suède
Parti communiste unifié de Syrie
Parti communiste de Turquie
Parti communiste d’Ukraine
Union des communistes d’Ukraine
Parti communiste de l’Uruguay
Parti communiste des États-Unis
Parti communiste du Venezuela
Parti communiste du Vietnam

https://prensapcv.wordpress.com/2019/10/21/comunistas-del-mundo-condenan-acciones-imperialistas-contra-venezuela/

 

 

Tag(s) : #TRIBUNE LIBRE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :