Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Peut-il y avoir de bons capitalistes, des capitalistes humains qui exploiteraient moins que les autres, voire presque pas?

 

À cette question, que se posent très sincèrement bien des travailleurs, les réformistes répondent oui, les communistes répondent non et ils ajoutent :" la logique du capital c'est de concentrer toujours  plus d'argent, toujours plus rapidement, dans toujours moins de mains. Si un patron arrêtait d'exploiter, ou s'il le faisait avec moins d'âpreté que ses concurrents, ses résultats financiers seraient considérés comme médiocres ou mauvais et ses concurrents le feraient disparaître en le rachetant ou en le mettant en faillite" 

Les extraits de l'article du site "Faire vivre le PCF" que RC publie ci-dessous sont  basés sur le classement des fortunes françaises du journal  Challenges ils  illustrent bien cette logique car 2019 est encore une bonne année capitaliste pour les très très riches: ils sont encore plus riches! 

 

Non, décidément dans le capitalisme l'humanité n'a pas de place, seule l'exploitation fait loi. Pour se  débarrasser de l'exploitation, se débarrasser du capitalisme est donc la seule solution.

 

Les communistes, en mettant l'humain d'abord, s'y emploient.

Enver

 

 

 

 

Après 25 % en 2017 et 17 % en 2018, la progression de la richesse de "nos" 500 atteint 6 % cette année. Une hausse modérée qui témoigne d’un millésime contrasté selon les secteurs, avec le luxe qui rit et l’industrie qui pleure.

Part croissante de la croissance

Mais sur le long terme, quelle performance ! Il y a quelques mois, l’Insee a publié une étude montrant que le patrimoine moyen des Français avait doublé depuis 1998. Or, sur la même période, celui des 500 de notre classement a été multiplié par… sept. L’économiste Thomas Piketty, auteur du best-seller Le Capital au XXIème siècle, a raison quand il affirme que « les plus riches captent une part croissante de la croissance » depuis plusieurs années. En 1996, lorsque Challenges a lancé son palmarès, la richesse cumulée des 500 fortunes représentait 2 % de l’ensemble du patrimoine privé des Français, estimé alors à 3.475 milliards d’euros. Et pendant quinze ans, cette part est restée à peu près stable.

Mais depuis 2010, elle a augmenté beaucoup plus vite. Jusqu’à peser, cette année, avec 700 milliards, environ 6 % du patrimoine actuel (estimé à 12.000 milliards) des Français… Thomas Piketty le confirme : « La France a connu un fort accroissement des inégalités entre 1983 et 2015 : le revenu moyen des 0,1 % les plus aisés a progressé de 150 %, contre à peine 25 % pour le reste de la population. Les 1 % les plus riches ont capté à eux seuls 21 % de la croissance totale, contre 20 % pour les 50 % les plus pauvres ».

Cette année, cette croissance n’a pas bénéficié uniformément à tous les secteurs. Mieux valait être à la tête d’un groupe de luxe qu’à celle d’une entreprise industrielle cotée, même prospère. Les grandes sociétés comme LVMH, Chanel, Hermès ont ainsi vu leur valeur s’envoler ces derniers mois, boostée par la croissance des ventes (+ 12,5 % pour Chanel en 2018) et des profits records. Elles entraînent dans leur sillage les belles PME du secteur, souvent familiales, comme le pâtissier Pierre Hermé et le malletier familial Goyard, deux de la cinquantaine des entrants de notre classement.

 


.......Les dix premiers du classement :

Bernard Arnault,   macroniste de la 1ère heure, gagne plus de 2 millions d’€ par... heure

 

---------------------------------------------------------------------------

CAISSE DE SOLIDARITÉ

Ils ont des milliards, soyons des millions

 

Chèques à l'ordre de UD CGT du Vaucluse

au dos "Caisse de Solidarité"

À envoyer à:

Union Départementale CGT du Vaucluse

1 RUE LEDRU ROLLIN 84000 AVIGNON

--------------------------------------------------------------------------

Tag(s) : #AGIR AVEC LE PCF, #JE LUTTE DES CLASSES

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :