Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le monde agricole, que le gouvernement nous présente comme le grand gagnant de la retraite Macron,  semble loin de partager l'enthousiasme qu'on lui prête. Le Conseil d’ Administration de la Caisse Centrale de la MSA vient en effet de rendre un avis défavorable sur ce projet . Rouge Cerise publie ci-dessous le communiqué de la FNAF-CGT à ce sujet.

Les élections des administrateurs de la MSA qui se déroulent en ce moment et jusqu'au 31 janvier peuvent être une  autre occasion de faire entendre une opposition résolue à la régression sociale . C'est le sens du tract que Rouge Cerise reproduit en fin d'article.

Un monde agricole qui se rebiffe, une mobilisation bien plus importante que prévu lors de la journée d'action de jeudi et un  avis défavorable  du Conseil d'État sur le projet de réforme des retraites,   décidément au 53éme jour de lutte, le mouvement reste  bien vigoureux et se diversifie.

 

Plus que jamais le retrait  du projet est possible, il dépend de notre  mobilisation.  Retroussons nos manches!

 

RC

 

RETRAITES À L’ENCAN

 

LE RETRAIT EST POSSIBLE

 

Le Conseil d’Administration de la Caisse Centrale de la MSA vient de rendre un avis défavorable sur le projet de réforme des retraites concocté par Macron. Preuve que l’opposition s’élargit, se renforce, se diversifie. Cet avis défavorable soutient également un système de retraite par répartition et solidaire. Il dénonce à la fois la mise en cause du guichet unique de la Msa qui permet encore une protection sociale au plus près des affiliés et à la fois un niveau de pension insuffisant pour vivre. Ce que la Cgt et notre fédération affirment depuis des mois.

 

Quel pied de nez au ministre de l’Agriculture qui, le même jour, lors de ses vœux au monde agricole, s’était évertué à vendre une réforme avec laquelle, selon lui, les agriculteurs seraient parmi les gagnants ! Les administrateurs de la Msa dans leur grande majorité ne suivent pas les arguties gouvernementales dont le flou cache mal les graves conséquences sociales. Il a par ailleurs, lors de cette séance fustigé la Cgt et glorifié la Cfdt. On comprend pourquoi.

 

Les déclarations de la Cfdt dans toutes les caisses de la Sécurité Sociale confirment le chèque en blanc donné au gouvernement pour casser notre système de retraite solidaire par répartition contre une conférence sur le financement qui, à l’évidence accouchera d’une souris. On sait d’ores et déjà qu’il ne peut y avoir un accord des « partenaires sociaux » sur le financement puisque le patronat refuse notamment la suppression des exonérations des cotisations sociales dont il bénéficie et qui amputent de 66 milliards d’€ le budget de la protection sociale. La Cgt, la Cgc et Fo luttent, dans l’unité avec d’autres, pour le retrait pur et simple du texte gouvernemental. En agissant comme elle le fait, la Cfdt donne donc un blanc-seing au gouvernement qui prendra ordonnances et décrets pour passer tout ce qu’il veut, y compris le fameux « âge pivot » ou âge d’équilibre. Et ce n’est pas ainsi que seront créées les conditions d’avancées sociales sur la pénibilité.

 

Dans les votes qui ont lieu dans les diverses caisses de Sécurité Sociale, la Cdft se retrouve aux côtés de ceux qui veulent casser notre système de retraite et la Msa, Macron, Philippe, Roux de Bézieux et Cie.

 

L’avis défavorable de la Msa confirme qu’il est possible de les faire reculer. Dans nos professions, les luttes s’amplifient et se diversifient.

 

Le vote Cgt, lors des élections Msa en cours, est un moyen de prolonger la mobilisation et d’exprimer le rejet de l’entrée des fonds de pension du type BlackRock dans notre système, le refus de travailler plus longtemps pour des retraites de misère. Le vote Cgt s’inscrit dans notre lutte pour l’amélioration de notre protection sociale, la création d’urgence de 3 500 emplois à la Msa pour répondre aux besoins des affiliés, le maintien du guichet unique.

 

Comme les millions de manifestants et de grévistes l’affirment chaque jour, le retrait est possible. En s’y mettant toutes et tous, c’est gagnable.

 

Montreuil, le 23 janvier 2020

 

--------------------------------------------------------

------------------------------------------------------------------------------------

53 ème jour de lutte:

On lâche rien!

CAISSE DE SOLIDARITÉ

Chèques à l'ordre de UD CGT 84

au dos "Caisse de Solidarité"

à envoyer à:

Union Départementale CGT du Vaucluse

1 RUE LEDRU ROLLIN 84000 AVIGNON

-------------------------------------------------------------------------------------

Tag(s) : #JE LUTTE DES CLASSES

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :