Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

La solidarité, faux nez du capitalisme décomplexé.

On voit parfois passer de petites nouvelles sans importance dont on se dit pourtant qu’elles résument à elles seules les perversions du capitalisme.

Ce samedi,  20minutes quotidien d'information générale distribué gratuitement titrait:

« Nantes : Une étudiante logée gratis contre du temps passé avec ses voisins seniors

De prime abord , rien de choquant, c’est plutôt sympathique , rétablir un lien intergénérationnel, permettre à une étudiante de se loger gratuitement c’est beau, on aurait presque la larme à l’œil .

Cela existait déjà, notamment en région parisienne où des personnes âgées mettaient à disposition d’étudiants une chambre en échange de menus services et d’un peu de conversation.

Rien de nouveau donc sauf que, sauf que… en lisant l’article on découvre que cette pseudo gratuité n’en est pas une , que le T2 mis gracieusement à disposition d’une jeune étudiante l’est en échange de 15 heures de présence par semaine au sein d’une résidence senior ( soit 60 heures par mois dont 20 heures sont obligatoirement affectées aux heures de repas ). On découvre que la jeune Sonia dont le contrat précise qu’elle a une fonction « d’ assistante animatrice » et « doit faire preuve de créativité, notamment dans les activités proposées. En plus des traditionnels jeux de cartes ou promenades, Sonia espère faire mouche avec des conférences sur l’environnement ou de petits concerts de flûte traversière, qu’elle pratique » . Bref, Sonia fait un véritable métier .

Rien de grave me direz vous , tout le monde y trouve son intérêt, il n'y a vraiment que les mauvais esprits gauchisants qui peuvent trouver à y redire , solidarité , lien intergénérationnel, crise du logement , solitude des seniors, tout ça fait chaud au cœur non ?

Sauf que, sauf que … l’instigateur de cette opération qualifié de «  donnant-donnant » par le magazine 20minutes c’est Domitys acteur incontournable de la « Silver Economie » (sic) comme il se définit, leader des résidences services seniors avec plus de 120 résidences et 12 000 résidents en France et 21 millions d’€ de chiffre d’affaires, pas vraiment le voisin de quartier donc.

Résumons , Sonia , notre petite étudiante en master environnement échange un T2 et « trois dîners qui sont pris en charge ainsi qu'un accès libre à la salle de sport et à la piscine couverte » contre l’exercice à mi-temps d’un véritable métier, animatrice , et ceci en plus de ses études . Ce métier d’animateur répond aux besoins de l’ entreprise Domotys qui dans ses brochures s’engage auprès de ses clients à « proposer des activités quotidiennes qui favorisent le lien social, la rencontre et le partage ».

Le smic c’est 10,3 € brut de l’heure , 60 heures par mois c’est pratiquement 618 € brut de salaire que devrait verser Domotys à Sonia soit  100 € de plus que le prix moyen d’un T2 à Nantes (520€) , tout bénéfice donc pour Domotys, pas pour Sonia qui ne peut bénéficier des APL, ni d’une protection sociale. On est loin du donnant-donnant et de la notion de solidarité. Au passage on déconnecte tranquillement sous couvert de solidarité la notion de travail de celle de salaire , Sonia en 2020 redécouvre l'esclavage.

Depuis l’élection d’Emmanuel Macron, le coût de la vie étudiante ne cesse de croître. En seulement trois ans celui-ci a augmenté de plus de 8 %. Cette augmentation s’explique par le désengagement de l’État dans la vie étudiante. Entre la diminution des APL mise en place dès l’été 2017, le manque d’investissement dans le CROUS, le refus d’encadrer les loyers, le gouvernement est pleinement responsable de cette situation.

Alors soutenons nos camarades MJCF et de l’UEC qui réclament un véritable revenu étudiant levier d’autonomie permettant d’étudier, de se loger, de se déplacer et d’avoir accès à des loisirs dans de bonnes conditions.

Ce revenu étudiant devra permettre de sortir du salariat les jeunes en études, première cause d’échec à l’université.

Les difficultés financières ne doivent pas les empêcher d’étudier !

 

Signer la pétition " Etudier c'est travailler ! "

lien vers l'article de 20minutes

Tag(s) : #TRIBUNE LIBRE, #EDUCATION, #JEUNES

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :