Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Des communistes, regroupés dans le réseau "Faire vivre et renforcer le PCF" souhaitent déposer un texte alternatif à l'orientation proposée par la direction. C'est ce texte que Rouge Cerise présente aujourd'hui.


1. Préambule du texte (extraits)

"Au 37ème congrès, les communistes sont confrontés à un défi historique.
Alors que notre pays, sa classe ouvrière, ses travailleurs, ses intellectuels, la jeunesse, tous ceux qui souffrent de cette société capitaliste inhumaine, n’ont jamais eu autant besoin d’un parti communiste, celui-ci paraît de moins en moins en état de démontrer son utilité et de favoriser l’intervention populaire vers le progrès, la justice et la paix, son existence est menacée.
Ce besoin est objectif, il est le besoin d’un parti révolutionnaire capable d’être au plus près de ceux qui subissent l’exploitation, la solitude, la dureté de cette société, en développant luttes au quotidien, solidarité, en traçant une perspective de changement de société sans laquelle tous les acquis sont sans cesse remis en question. Cette perspective, c’est le socialisme que nous construirons ensemble à partir d’un rassemblement majoritaire, un nouveau Front populaire.
Faute d’une telle perspective, ce sont les forces de la réaction, droite et extrême droite fascisante qui l’emporteront. Ils marquent déjà une société française dont les acquis sociaux et les services publics sont massivement mis en cause alors que la gauche est dans une impasse. Le parti socialiste mène une politique profondément réactionnaire, militariste, à la pointe de la remise en cause de ce qui reste du programme du conseil national de la résistance, défaisant même le cadre démocratique républicain, entraînant la France dans les guerres de l’OTAN. Le Front de Gauche est dispersé et incompréhensible, les frondeurs et autres primaires dites citoyennes se réduisant à des tentatives médiatiques de sauver un système électoral dépassé. Cette impasse de la gauche était inscrite dans le recul du parti communiste en 1981 au profit du parti socialiste. Chacun peut le constater, il n’y a pas de gauche possible sans un parti communiste influent, ancré dans le monde du travail, porteur de l’exigence d’un véritable changement de société.
Le bilan des choix des derniers congrès est clair. Plus le parti communiste se met au second plan, au profit des alliances, des fronts, des collectifs, plus il remet en cause son histoire et ses repères politiques en changeant de vocabulaire, de références théoriques, plus il tente d’apparaître ’moderne’ dans le système médiatique et institutionnel, plus en fait il s’affaiblit, se coupe du monde du travail, du peuple, et plus la gauche se délite et dérive vers la concurrence avec la droite dans la gestion de la crise capitaliste.
Pourtant, l’exaspération populaire commence à se ressentir dans la multiplication des conflits sociaux. Le puissant mouvement de refus de la réforme du code du travail montre la possibilité d’un réveil social. La question de l’issue politique est plus que jamais posée, et la question communiste plus que jamais inscrite dans les conditions historiques. (...)

Les textes validés par le Conseil National ne répondent pas à cette exigence car ils évitent tout examen critique des stratégies suivies, confirment l’engagement dans une primaire dont de nombreux communistes ne veulent pas, s’inscrivant dans la continuité des stratégies suivies depuis Martigues et le texte du dernier congrès « Rallumer les étoiles (..)."

 

2. Le projet de base commune alternative:

 

Ce texte prend clairement position sur la question de la prise du pouvoir et d'une voie socialiste pour la France. A plus court terme, les auteurs du texte veulent sortir le PCF de son immobilisme et ils se positionnent contre les primaires, pour la construction d'une candidature communiste (ou de Front populaire) avec un programme communiste (ou de rupture avec le capitalisme). 
Ce texte alternatif prend le temps d'analyser la crise du capitalisme en la liant aux coups portés aux monde du travail par le gouvernement socialiste (ANI, Loi Travail, ...). Il explique la nécessité de la lutte des classes qu'illustre la nouvelle étape franchit par le MEDEF et ses commis du gouvernement dans la répression des travailleurs.

 

3. Sommaire:

I. Le capitalisme, c’est la crise, payée par les peuples !

II. Des thèses nouvelles pour unir les communistes

  • Présidentielles : pas de primaires, une bataille communiste !
  • Pour construire une autre société, la France doit agir pour un autre monde
  • Sortir de l’U.E. et de l’Euro pour engager la sortie du capitalisme !
  • Les luttes, terrain premier des constructions politiques
  • Contre le FN, un parti communiste populaire et rassembleur
  • Pour sortir de l’impasse de la gauche, un grand parti communiste, un rassemblement populaire majoritaire !

III. Notre projet et le chemin du socialisme pour la France

 

3. Signatures

> Pour être déposé, cette base commune alternative devra comporter au moins 300 signatures d’adhérents du PCF de 30 départements, cela avant le 4 avril. (Des non adhérents au PCF peuvent bien sûr la signer, en le précisant en commentaire, pour faciliter le décompte).

> Pour les adhérents du PCF, une attestation de signature est nécessaire ainsi qu’une attestation de cotisation fournie par l’association départementale de financement du parti (ADF).

(à compléter de manière manuscrite et à signer) 

(à faire remplir par la fédération du parti)

> Les documents signés peuvent être scannés et transmis par mail à contact@lepcf.fr.

------------------------------------------


Rendez-vous à 10H, allées de l'Oulle, à Avignon

 

------------------------------------------

Tag(s) : #AGIR AVEC LE PCF

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :