Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Capture d’écran 2012-07-22 à 07.39.07

 

Avignon, le 17 octobre 2012

 

 


Monsieur le Ministre,

 

 

Je souhaite par la présente attirer à nouveau votre attention sur la situation de l’entreprise Continental Nutrition à Vedène. 

 Cette usine spécialisée dans la production de nourriture animale a fermé ses portes en septembre 2011, laissant 99 salariés au chômage. Depuis, les salariés ont mis sous surveillance l’entreprise afin d’empêcher un déménagement éventuel des machines-outils.

 Lors d’une nouvelle et récente table ronde en présence de Monsieur le Préfet de Vaucluse et de l’ensemble des acteurs,  un projet d’activité porté par une grosse entreprise française de logistique a été évoqué. Ce projet prévoit l'embauche de 120 à 150 personnes, soit l'ensemble des ex-salariés de Continentale Nutrition plus des créations d'emplois. 

 Cette entreprise, dont le nom est tenu secret, envisage d'occuper la moitié des 8 hectares du site. D'autres sociétés seraient intéressées par les terrains restants.

 Bien que ce projet ne porte pas sur la reprise d’une activité industrielle, il répondrait  cependant aux besoins d’emplois des salariés et plus largement de la population. 

 Or, le prix de vente prohibitif proposé par la direction de Continentale Nutrition à  savoir 4,6M€ (60€ le m2) remet grandement en cause le projet de reprise, le repreneur ne pouvant s’aligner sur le prix demandé.

 Au moment où une porte s’entrouvre un an après la fermeture de l’entreprise, les salariés, les élus ne peuvent accepter cette surenchère de la part du groupe Continental Nutrition. 

 Cette entreprise a bénéficié des aides publiques sous différentes formes, il est inadmissible qu’après avoir fermé l’usine, elle spécule aujourd’hui sur la vente du terrain et des bâtiments.

 Aussi, dans l’intérêt des populations, je vous demande instamment  Monsieur le Ministre, d’intervenir auprès du groupe afin qu’une solution soit rapidement trouvée au risque de décourager le repreneur éventuel.

 Vous comprendrez que si les salariés sont sensibles à la volonté affichée par le gouvernement et vous-même en faveur de l’emploi, ils sont dans l’attente d’actes concrets pour cela.

En vous remerciant de l’attention que vous porterez à ma démarche,

 

Dans l’attente, je vous prie de croire, Monsieur le Ministre à l’assurance de mes respectueuses salutations.

 

 

André CASTELLI,

Vice président PCF du Consei Général de Vaucluse

 ________________________________________________________  

Conti: 269 jours de protection de l'usine 


 Capture d’écran 2012-08-01 à 21.04.29 "Les soutenir, c’est affirmer l’indispensable solidarité sans laquelle, un à un, chacun dans notre coin, nous serons mangés à la sauce libérale..."

 

   http://www.solidaritepourlescontis.fr/ 

 ________________________________________________________  

Tag(s) : #JE LUTTE DES CLASSES

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :