Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

Capture-d-ecran-2012-10-04-a-22.48.44.png

 

Hier à Florange, le gouvernement fait confiance à Mittal dont on sait combien les engagements passés ont été trahis. Aujourd'hui, à l'Assemblée, le gouvernement veut faire confiance aux entreprises en refusant toute conditionnalité sur l'emploi, les investissements, la recherche, la formation aux 20 milliards de chèques cadeaux. Bruno le Roux prend date en proposant une évaluation de ce dispositif dans un an. Pourquoi attendre ? Il suffit de tirer expérience des 30 dernières années : jamais les exonérations de cotisations patronales n'ont eu le moindre effet sur l'emploi.

Confiance toujours, le président Hollande veut toujours croire à l'inversion de la courbe du chômage pour la fin de l'année 2013 alors que l'orientation prise, celle d'une austérité aggravée, fera basculer notre pays, comme d'autres en Europe, dans la récession.

Toutes celles et ceux qui se reconnaissent dans des valeurs de gauche veulent mettre leur confiance et leur espoir ailleurs. Dans son discours du Bourget, le candidat Hollande avait observé : "ils ont échoué parce qu'ils n'ont pas commencé par le rêve". Alors pourquoi aujourd'hui faire le choix du renoncement alors qu'il y aurait tant à faire. Ça urge !

Olivier Dartigolles porte parole du PCF

Tag(s) : #AGIR AVEC LE PCF

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :