Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A priori une bonne nouvelle sur laquelle on devrait en savoir plus dans heures qui viennent. C'est aussi un encouragement à ne rien lâcher pour les Conti de Vedène qui se battent avec un grand courage pour défendre leur outil de travail.


Article du site le Parisien.fr link

 

La chocolaterie marseillaise NetCacao, en liquidation judiciaire depuis le 15 juin 2011, a été reprise par le groupe russe ICC, a-t-on appris vendredi auprès du greffe du tribunal de commerce de Marseille.
Le 27 janvier, le tribunal de commerce avait longuement entendu deux candidats à la reprise, le groupe ICC, ainsi qu'un investisseur franco-libanais, Socopag, avant de mettre sa décision en délibéré. 


"Nous sommes très heureux car on croit dur comme fer à cette entreprise. Cette usine a un passé, mais elle a surtout un avenir. Il y a de l'argent à gagner ici, et des emplois à conserver", a affirmé à l'AFP Jean-François Molina, un ancien salarié, qui sortait d'une AG durant laquelle la décision du tribunal de commerce a été annoncée aux 182 anciens salariés, licenciés depuis fin juin.
Selon M. Molina, ce groupe russe, qui possède une usine à Abidjan produisant des liquides de cacao, doit reprendre d'ici la fin de l'année entre 70 et 90 personnes. "Ils vont mettre de l'argent dans l'entreprise, mais on ne sait pas combien", a-t-il souligné.
Avec une vingtaine de salariés, M. Molina est venu tous les jours depuis sept mois pour "maintenir le site et les machines propres, a-t-il expliqué. "Aujourd'hui, l'usine est prête à redémarrer immédiatement", s'est-il félicité.

 
Les salariés de l'usine de Saint-Menet (quartier est de Marseille) avaient été mis au chômage partiel à 50%, après le placement en redressement judiciaire de l'entreprise en février 2011. Depuis des mois déjà, l'usine était quasiment à l'arrêt faute de trésorerie et de financement bancaire pour acheter les fèves de cacao nécessaires à l'exécution des commandes, pourtant réelles, de ses clients.

 
Le site, où l'on produit du chocolat depuis 60 ans, avait déjà été menacé de fermeture en 2004 par son propriétaire d'alors, Nestlé. NetCacao avait finalement repris l'usine après 22 mois de conflit social et une forte mobilisation des salariés.

 

Tag(s) : #JE LUTTE DES CLASSES

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :