Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

logo pcf fdg cartouche cmjn

 

Depuis des mois, la haine se donne libre cours au point qu’on a parfois l’impression que règne une atmosphère de guerre civile.

Le Mariage pour tous, après les « méfaits » de l’immigration, a réveillé la violence latente qui sommeillait au cœur de nombre de tenants de l’extrême-droite et de la Droite dure, « décomplexée ».

« Pas de défilés pour les enfilés » hurlaient, bras dessus bras dessous, les néo-fascistes, les BCBG traditionnalistes et les nostalgiques de Bon Papa Pétain, pendant que les crânes rasés du Bloc Identitaire et des Jeunesses Nationalistes balançaient leurs pavés à l’avant-garde.

Simultanément, à Pernes-les-Fontaines, pour la seconde fois, des tags racistes proclamaient « Mort aux Négros ! », et aux Hautures, pour la troisième fois, des affiches couvertes d’inscriptions manuscrites, proclamaient, pour faire bonne mesure « Mort aux Arabes ! ».

Dans les deux cas l’écriture était la même que lors des premières inscriptions qui s’étaient accompagnées de collages pour Marine Le Pen et la boite de nuit Carré Rouge.

 

 Aujourd’hui, Clément Méric, 19 ans, militant de Sud, est tombé sous les coups de skinheads que le célèbre Serge Ayoub, dit « Batskin », au palmarès de violence éloquent, même s’il a toujours, très curieusement, échappé aux foudres de la justice, a défendus et justifiés dans l’édition électronique du gratuit 20 Minutes, qui lui a offert une tribune scandaleuse.

Il est clair que la montée de la peste brune en Europe, entre les violences ouvertement nazies de l’Aube dorée en Grèce, les ratonnades du Parti Jobik en Hongrie, les monuments érigés à la gloire des anciens SS en Lettonie, traduit un phénomène général. Face à lui, l’union des antifascistes est indispensable, comme l’est aussi la mise en œuvre d’une véritable politique sociale, meilleur rempart contre le désespoir et l’abandon aux thèses d’exclusion et de haine.

 J’avais écrit dans Rouge Cerise, évoquant les tags racistes de Bédarrides, que « sans ceux qui fournissent le bois, les bûchers ne flamberaient pas ».

 Quitte à provoquer la colère et l’indignation de certains, je répète que les coupables se trouvent dans les rangs de ceux qui, jour après jour, sèment la haine et tentent de dresser les citoyens les uns contre les autres, le pauvre « français » contre le pauvre « étranger », le travailleur licencié « français » contre le travailleur licencié « étranger », en jouant des origines et des langues, épargnant au contraire les puissants de ce monde, les sorciers du CAC 40, les patrons milliardaires, les escrocs en col blanc, les Bernard Tapie et les Mittal, français et étrangers réunis !

 

Roger MARTIN

 

Tag(s) : #AGIR AVEC LE PCF

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :