Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Capture d’écran 2012-06-19 à 20.29.34Triste jour pour les travailleurs! L'accord,  plus que probable, de 3 syndicats (CFDT, CGC, CFTC) avec les patrons du MEDEF pour casser le code du travail  va encore accentuer la précarité dans laquelle des millions de familles sont contraintes de vivre.  Ces syndicats qui, une nouvelle fois, s'apprêtent à se coucher plutôt que de lutter devraient se souvenir des  négociations sur la retraite. Loin des avantages annoncés, les salariés ont pu constater que dans la pratique ils devaient travailler plus longtemps pour de plus petites retraites. Il en sera de même avec l'accord sur la flexibilité, en fin de compte ce que nous constaterons c'est plus de précarité!

Triste jour aussi pour tous ceux qui on voté pour tourner la page  des années Sarkozy. Nous savions que les  ambiguïtés     de la campagne de Hollande permettaient à 2 camps opposés d'espérer. Dun côté ces millions d'électeurs qui voulaient voir leur vie s'améliorer: éducation et  travail pour aujourd'hui, sécurité pour demain. Quoi de plus légitime!  

De l'autre les rapaces de la banque. La vidéo Europe: Hollande et le plan de bataille des financiers (la vidéo)publiée dans Rouge Cerise en juin 2012, montrait que le capital attendait en particulier 2 choses de François Hollande: le vote du traité d'austérité européen et le démantèlement du code du travail. Les Français étant très  majoritairement opposés à ces 2 mesures, la droite n'avait pu les imposer.  Le défi était de vendre la même marchandise dans un emballage de gauche.

Force est de constater aujourd'hui que c'est le camp du capital qui triomphe! La bourse ne s'y est pas trompée elle a monté de près de 30% depuis le changement de président!

François Hollande a refusé d'organiser un référendum sur le traité Merkozy et a ratifié le texte préparé par Nicolas Sarkozy sans en changer une virgule. Sur le code du travail, il a, au côté du patronat, soutenu que ce sont les protections (pourtant bien faibles) qu'apportent aux travailleurs leur contrat de travail qui seraient responsables du chômage! Thèse que les journalistes, Chiens de Garde du patronat, n'ont eu qu'à répéter dans tous les médias du soir au matin et du matin au soir. Le résultat est là les salariés vont devoir trinquer. Pas sur qu'ils l'acceptent bien sagement....

Capital 2, travail 0!  Tel est, à ce stade, le constat affligeant de l'action de ce gouvernement. Le Front de Gauche a tout fait pour pousser François Hollande à ne pas décevoir les espoirs que les milieux populaires avaient placés en lui. Il n'y est, pour l'instant, pas parvenu. 

Reprendre l'initiative en s'appuyant sur ce qui a marché: les propositions du programme du Front de Gauche "L' Humain d'abord" rencontrent un large écho quand elles sont expliquées clairement et simplement, comme l'a brillament démontré Jean-Luc Mélenchon pendant la campagne présidentielle.

 Imposer l'accès au médias dont nous sommes totalement exclus pour que ces propositions puissent être connues et que les "vérités" du capital puissent être démontées. Rappelons-nous la Bastille ou le Prado,  si elles sont diffusées et donc connues nos idées peuvent rassembler des foules considérables.

Faire partager la certitude qu' "Ensemble on peut"  si nous sommes prêts aux confrontations nécessaires avec la finance et ses soutiens. 

Telles sont les clefs des victoires à venir. Ce sont aussi d'immenses défis pour le mouvement populaire mais comme le disent HK & et les Saltinbanks     <<Maintenant tu sais pourquoi on se bat: un autre monde on a pas le choix>>


Tag(s) : #AGIR AVEC LE PCF

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :