Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

 

Rouge Cerise publie ce soir l’intervention de Josette Puliti à la réunion du Front de Gauche à'Entraigues. Josette Puliti est adjointe au maire d'Entraigues et déléguée à la jeunesse et aux loisirs. 


Capture-d-ecran-2012-06-07-a-21.56.19.png "Je suis quelqu’un de simple, proche de vous, ayant vécu, plus ou moins, les mêmes expériences.

Je sais ce qu’on ressent quand on reçoit une lettre de licenciement,  je sais ce que c’est de se retrouver au chômage, de devoir  changer de métier. Je le sais, car comme beaucoup d’entre vous, je l’ai vécu.

J’ai été candidate sur la liste Front de Gauche aux élections régionales de 2010, j’ai apprécié les valeurs portées  par le Front de Gauche qui veut rassembler les forces de gauche pour  un changement réel. Lors de ces élections régionales, avec des élus d’Entraigues, avec des amis, nous avons contribué à donner toute sa  la place au Front de Gauche par une progression intéressante des résultats sur la commune  (12,68% des voix alors que la moyenne du département se situait à 5,10%).

Ce travail a continué aux élections présidentielles, où les communistes locaux, des militants du Parti de Gauche ont permis à Jean Luc Mélenchon de faire à Entraigues l’un des meilleurs score du Vaucluse.

Adjointe au maire d’Entraigues, j’ai accepté la proposition de la fédération du PCF d’être la suppléante de Roger Martin.

J’ai toujours eu des idées de gauche, même si je ne suis ni communiste, ni du Parti de Gauche. Mais  j’adhère au  programme du Front de Gauche  dont le titre « l’humain d’abord » correspond profondément à ce que je ressens et de ce qui m’anime.

Il n’est pas normal pour notre pays de laisser tant de gens dans la difficulté.
Il n’est pas normal de voir tant d’usines fermer, le chômage progresser, l’agriculture dépérir, et notre jeunesse perdre espoir.

Les agriculteurs entraiguois qui cultivaient l’ail, les pommes ou les melons ont presque tous disparus, sans parler des usines comme Promial , ou les petites entreprises sous traitantes de la SEPR, et nos jeunes qui ne trouvent pas de travail.

Comme Roger je suis opposée à cette Europe libérale mise en œuvre par la droite, que le  parti socialiste cautionne, et qui est la source  de tout ce gâchis.

La gauche est diverse, le Front de gauche a des idées, pour certaines  bien différentes de celles du Parti Socialiste. Il faut absolument que ses idées s’expriment à l’Assemblée Nationale. En effet, l’Assemblée Nationale a besoin d’un gauche lucide, d’une gauche de transformation, avec le Front de gauche nous pouvons y arriver.

Roger a raison d’être candidat et de clamer qu’il ne doit y avoir, pour notre circonscription, qu’un seul candidat à gauche, lui. 

Il n’a pas à prouver sa légitimité. C’est lui la Gauche qui rassemble. C’est pour lui qu’il faut voter massivement.

C’est la raison de mon investissement à ses côtés ."

 

 

 

 

 

 


 

Tag(s) : #AGIR AVEC LE PCF

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :