Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Capture-d-ecran-2014-09-07-a-10.09.51.png

 

 

Quelques jours seulement après la fin de l’attaque sur Gaza qui a fait plus de 2000 morts et 10000 blessés[1], Israël s’est approprié 400 hectares de terres palestiniennes. C’est devenu une habitude après chaque événement en Palestine que l’état colon procède à une importante vague de colonisation.

Rappelez-vous juste après la troisième vague de libération des prisonniers politiques en décembre dernier, un grand plan de colonisation était annoncé. A la fin de ces négociations en avril 2014, alors qu’elles n’étaient pas encore officiellement rompues, le gouvernement israélien annonçait la relance d’un plan de 700 logements à Jérusalem Est.

Et que dire de représailles tel que le blocage des taxes allouées à l’Autorité palestinienne (92 millions d’euros) suite à l’entrée de la Palestine à l’ONU comme état non membre en 2012. Israël se donne tous les droits possibles pour « assurer sa sécurité », comme nous l’ont prouvés ces deux mois d’été assassins à Gaza.

Pourtant, s’obstiner dans une politique de colonisation, c’est forcément faire perdurer le conflit et l’injustice puisque c’est le cœur du problème. Mais M. Netanyahou cherche certainement à montrer que s’il arrête une offensive sur les « dangereux terroristes de la bande de Gaza », c’est pour mieux continuer à annexer la Palestine tout entière et rendre ainsi impossible la solution à deux États.

Le 15 septembre prochain, le président de l’Autorité palestinienne compte demander au Conseil de sécurité de l’ONU le vote d’une résolution imposant un calendrier pour la fin de l’occupation israélienne en Cisjordanie et la fin définitive du blocus de Gaza. Le 20 septembre, M.Abbas s’adressera à l’ONU lors de l’Assemblée générale de l’ONU pour demander la reconnaissance d’un État Palestinien dans les frontières de 1967 avec Jérusalem-Est comme capitale.

Après les très nombreuses manifestations de cet été qui ont pris forme partout en France, nous devons continuer de mettre la pression sur notre gouvernement ! La France doit soutenir dans les institutions internationales les demandes légitimes du peuple palestinien !

Chaque personne vivant en France doit devenir acteur d’une résolution juste et durable du conflit ! Les Palestiniens doivent être souverains sur leurs terres et il est impossible de remettre en cause leur droit à un État ! Au-delà de se promesse de 2012, lors de sa conférence aux ambassadeurs le 29 août dernier, F.Hollande a dit : « Mais au-delà, c'est le chemin de la paix qu'il convient de retrouver au plus vite. Chacun en connaît les conditions : un État palestinien démocratique et viable, vivant au côté de l'État d'Israël en sécurité".Alors assez de mots et de promesses non tenues ! Plus d’action ! La jeunesse en France se chargera de lui rappeler sans cesse !

A travers les tournois de football, des débats publiques, la Fête de l’Humanité et la remise des 30.000 signatures de pétitions le 28 novembre prochain, le Mouvement Jeunes Communistes de France compte bien prendre sa part au combat, jusqu’à la victoire finale !

Pour soutenir la reconnaissance de l'Etat palestinien par la France, rendez-vous sur http://www.etatpalestinien.fr/

 

Tag(s) : #JEUNES

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :