Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Le cynisme du gentil Xavier Bertrand n'a pas de limite...  Ce papier de Challenges qui nous explique que "Mr Bertrand se démène pour que les entreprises décalent leurs plans sociaux après les élections"... Cool.

En effet, cela ferait mauvais genre, des licenciements juste avant le premier tour, lisez ça: "Alexandre Bompard (Fnac) ou encore Luc Oursel (Areva) ont reçu des instructions pour repousser de quelques mois leurs projets de licenciement. La Fnac, qui a fait part de son intention de supprimer 500 postes (dont 300 en France) en janvier dernier, a été priée de ne pas aller au-delà pour le moment. Idem pour le groupe Areva qui projetait de se délester de 3.000 emplois dans l'Hexagone"...

Voir l'article de Challenges link .

Et si l'UMP votait une loi pour interdire de licencier dans l'année présidentielle?

Nous, Front de Gauche on imposera l'interdiction totale des licenciements boursiers. C'est ce que prévoit notre programme "L'Humain d'abord". En attendant comme les Fralib, comme les Conti  j'agis: avec le Front des luttes:  << Je lutte des classes>>

Capture-d-ecran-2012-04-11-a-07.12.19.png

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :