Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Capture-d-ecran-2012-01-14-a-20.24.59.png

  • Après le bouclier fiscal qui a permis aux plus riches de moins payer d’impôts,
  • Après la suppression de la Taxe Professionnelle qui a essentiellement profité aux grandes entreprises,
  • Après les allègements répètes de charges sociales patronales,

L’UMP VEUT METTRE EN PLACE UNE NOUVELLE ARNAQUE :

LA TVA (ANTI) SOCIALE


Prenant prétexte de lutter contre les délocalisations, l'UMP veut alléger les cotisations des employeurs historiquement basées sur le travail (salaire indirect). Le patronat (MEDEF) considère que ces cotisations sociales sont des «charges » et poursatisfaire unevieille revendication patronale, l'UMP veut augmenter encore les prélèvements fiscaux sur les ménages!


C'est une attaque caractérisée contre la protection sociale et les familles, notamment les plus modestes, plus pénalisées que d’autres par la TVA.


La TVA "sociale" a tout d'une TVA mais rien de social car elle aura comme première conséquence la hausse des prix et la baisse (encore) de votre pouvoir d’achat. Nous sommes résolument opposés à sa mise en œuvre.


Le Parti Communiste Français et le Front de gauche, eux, avancent des mesures efficaces pour l’emploi:


  1. Nous engagerons une politique de développement industriel fondée sur des exigences d'emploi, de qualification, de recherche et d'environnement.
  2. Nous mettrons fin aux exonérations de cotisations sociales, les entreprises qui délocalisent et licencient, devront rembourser les aides publiques qu’elles auront perçues.
  3. Les aides aux entreprises seront soumises à des règles strictes. Le soutien public à l’économie sociale et solidaire aux coopératives sera fortement augmenté.
  4. Nous renforcerons la présence de l'État dans le capital d'entreprises stratégiques pour leur sauvegarde et leur développement.
  5. Nous soutiendrons les politiques d'investissements des entreprises vers les innovations industrielles aux productions utiles. 
  6. Nous favoriserons la relocalisation des activités et les circuits courts de distribution.
  7. Nous porterons des stratégies de filières dans des secteurs émergents et stratégiques, intégrant recherche, innovation, développement, formation et production.
  8. Nous soutiendrons plus fortement les PME-PMI, aujourd'hui les plus créatrices d'emplois.
Tag(s) : #AGIR AVEC LE PCF

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :