Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une déclaration de Bernard Thibault, Secrétaire général de la CGT

 

Capture d’écran 2011-12-30 à 22.42.06

x

x

Un sondage publié début décembre 2011 indiquait que 78 % des personnes interrogées souhaitaient que les mesures votées dans le cadre de la loi portant réforme des retraites en 2010, dont le report des bornes d’âge à 62 ans et 67 ans, fassent l’objet de nouveaux débats.

 

La CGT partage cette opinion car, comme elle n’a cessé de l’affirmer, cette loi est injuste et inefficace. Elle produit déjà des effets désastreux pour nombre de salariés qui pensaient pouvoir partir en retraite et se voient aujourd’hui contraints d’attendre plusieurs mois, voire jusqu’à deux ans, la date de leur départ. Pour un certain nombre, ce report est d’autant plus dommageable qu’ils sont au chômage, parfois même en fin de droits, ce qui les condamne à ne bénéficier que des minima sociaux.

Enfin, et contrairement aux affirmations de ses promoteurs gouvernementaux et patronaux, cette réforme n’améliore en rien la situation de l’emploi des salariés les plus âgés. C’est dans cette catégorie que l’augmentation du chômage est la plus élevée avec + 15,4 % sur un an.

Mais la situation n’est guère plus enviable pour l’ensemble des autres actifs, en particulier les femmes et les jeunes, car la durée exigée pour une retraite sans pénalité n’en finit pas d’augmenter, au point qu’il deviendra quasiment impossible de partir à l’âge légal dans des conditions convenables. Cette réforme est aussi néfaste pour l’emploi, puisqu’en maintenant en emploi les plus anciens, on ferme la porte aux jeunes qui attendent d’entrer en entreprise. Cela concerne environ un million d’emplois au total.

La CGT ne s’accommode pas de cette situation et de ces perspectives. Elle considère que ce qu’une loi a fait, une autre peut le défaire. Il est possible et urgent de rétablir la retraite à 60 ans, en y associant des conditions qui permettent au plus grand nombre de bénéficier d’une bonne retraite.

C’est d’autant plus nécessaire qu’il apparaît clairement aujourd’hui que donner des gages aux marchés financiers et aux agences de notation comme cela a été le cas avec cette réforme, ne fait que précipiter l’ensemble des pays dans la crise et ne peut que conduire à la récession.

Pourtant, l’actuel gouvernement semble persister avec son intention de mettre en place une nouvelle TVA dite « sociale », véritable arnaque pour la sécurité sociale et le pouvoir d’achat.

La CGT se félicite que partout en Europe, comme dernièrement en Grande Bretagne et en Belgique, les travailleurs se mobilisent pour la préservation de leurs régimes de retraite.

Elle entend bien mettre à profit la campagne des élections présidentielles pour que cette même exigence soit prise en compte et que le débat s’engage conformément au souhait majoritaire.

Elle a d’ores et déjà décidé de l’organisation d’un grand meeting à Paris avec 6 000 personnes pour la reconquête de la retraite à 60 ans, de bonnes pensions et la reconnaissance de la pénibilité.

Vous le savez, la CGT a été à la pointe de la lutte pour combattre la réforme de 2010. Vous pouvez compter sur son engagement et sa détermination. Avec vous, nous voulons que la retraite et l’ensemble des questions sociales soient à l’ordre du jour d’une nouvelle politique économique et sociale.

Bernard Thibault, Secrétaire général de la CGT

 

_________________________________________________________________________________________________

x

x

Rappelons qu'avec le Front de Gauche la retraite c'est à 60 ans et à taux plein!


Par ce que nous nous attaquons à la racine du mal: le capitalisme "Nous on peut"

 

logo fdg etoile rvb

 

Tag(s) : #JE LUTTE DES CLASSES

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :