Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


logo fdg etoile rvb

 

 

Après 5 ans de récession sociale, de cadeaux aux nantis et aux privilégiés, de sourires à l’extrême-droite, de mépris à l’égard des travailleurs, des fonctionnaires, des gens de tous les jours, Sarkozy et son équipe ont été défaits. Malgré les arguments mensongers, la haine et les menaces en guise de propagande, le valet du Medef et des «marchés» a été contraint de se «casser».


Pour autant, et même si le Front de Gauche et ses militants ont joué un rôle capital dans la défaite du candidat libéral, en votant et en faisant voter pour François Hollande, il serait illusoire de croire que la partie est gagnée. Pour permettre que soit mise en œuvre une authentique politique sociale, il faut à présent réunir deux conditions : la première, c’est que soient élus de nombreux députés du Front de Gauche, la seconde que se développent les luttes unitaires dans tous les secteurs privés ou publics frappés par la politique capitaliste.


Dans notre région, le soutien aux Fralib et aux Conti doit donc se trouver renforcer de manière urgente.

Dans un mois aura lieu le premier tour des élections législatives.

Dans notre 3ème circonscription, le député Ferrand, fidèle soutien de Sarkozy et membre de la droite populaire (sic) la joue gros-bras, affichant sa certitude d’être réélu.

A son extrême-droite, encouragé par les 31,5 de madame Le Pen aux présidentielles, le Front national a décidé d’envoyer sur place la petite-fille du milliardaire de Saint-Cloud. D’ores et déjà, le ton est donné dans la presse : «Marion Le Pen est passée par ici… », «Marion Le Pen a déjeuné au Malaga où elle a discuté avec la candidate socialiste. L’échange a été courtois… ». Comme avec sa tante, on affecte une familiarité de mauvais aloi avec l’héritière du clan au lieu de lui poser des questions sur ses orientations!

 

Eh bien, réaffirmons-le : si la gauche a deux candidats dans la circonscription, aucun ne sera au second tour, puisqu’il faut faire 12,5% des inscrits, soient environ 18% des exprimés.

Ici et là, à Monteux, à Vedène, à Sorgues, des militants et des électeurs socialistes le disent : il faut que Catherine Arkilovitch se retire. Elle est inconnue dans la circonscription et obère gravement les chances de la Gauche.

Des discussions nationales doivent rapidement avoir lieu pour discuter des 70 à 80 circonscriptions où le FN présente un risque.

La 3ème circonscription de Vaucluse en fait partie.

Si nous ne voulons pas devoir choisir au second tour entre Le Pen et Ferrand, entre extrême-droite et droite extrême, si nous voulons pouvoir voter à gauche le 20 juin, il importe que Roger Martin soit désigné comme le candidat unique de la Gauche.

 D’ores et déjà, n’hésitez pas à faire parvenir votre soutien à sa candidature.

 

Front de Gauche Canton de Pernes-les-Fontaines

Tag(s) : #AGIR AVEC LE PCF

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :