Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

Ce samedi 22 novembre, nous étions plus de 2000 à manifester pour sauvegarder la maternité d’Apt, une foule qui était venue dire leur attachement à un service public hospitalier de proximité. Les élus quelque soit leur sensibilité politique étaient présents conscients du rôle des services publics dans des territoires enclavés comme ceux des Pays d'Apt. On ne peut que se féliciter d'une telle mobilisation citoyenne.

 

Mais ces élus qu'ils soient de droite ou de gauche connaissent les logiques qui conduisent aux fermetures des petites maternités et des services de chirurgie, celles  qui nient les besoins de santé car  guidées par les politiques d’austérité menées hier par Sarkozy et aujourd’hui par Valls et Hollande, les mêmes qui ont décidé  d’un  plan de 50 milliards d’économies dont  25 doivent être trouvés dans le secteur de la santé et de la sécurité sociale !

Cette  rationalisation des soins est organisée par la Loi Hôpital Patients Santé Territoires (HPST), dite loi Bachelot, de juillet 2009 qui incite par le biais des ARS au regroupement des services médicaux et chirurgicaux dans les grandes villes et soumet à une concurrence déloyale les hôpitaux publics avec les établissements privés.

 

Pour défendre plus efficacement la maternité d’Apt, j’invite tous les élus mobilisés pour son maintien à unir nos forces pour demander l’abrogation de la loi HPST et remettre en cause les 25 milliards d’économies décidées dans le secteur de la santé par le Gouvernement. Ainsi, nous agirons pour le mantien des hopitaux et maternité de proximité et une solution pérenne pour les populations d’Apt.

 

Fabienne HALOUI

Conseillère Régionale

PCF Front de GaucheP1010987 resized

 

Demandez, Lisez La Terre!

La Terre

La Terre 

 

2,20 euros

 

Sommaire 


Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :