Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Message des Fralib: "la Bibliothèque Nationale de France, un acte combatif extraordinaire"

..Nos camarades de l’intersyndicale de la BNF  nous ont informés de leur engagement dans le boycott Lipton. Il s’agit là d’un acte de solidarité dont nous mesurons la grande portée et que nous saluons chaleureusement. C’est pour nous un acte du combat que nous menons, du combat incessant des travailleurs de notre pays.

 

 

Capture d’écran 2012-03-25 à 08.29.06 

 

Communiqué de l' l'Intersyndicale de la Bibliothèque Nationale de France 

 

En septembre 2010, la société Unilever, propriétaire de la marque Lipton, a décidé de fermer l'usine fabriquant des sachets de thé de cette marque située à Gémenos, à côté de Marseille. En procédant ainsi, elle met au chômage 182 salarié-e-s. Certains-nes d'entre eux/elles venaient d'ailleurs de l'usine Lipton du Havre, fermée par Unilever 10 ans auparavant.

 L'usine de Gémenos était la dernière usine fabriquant dans l'hexagone du thé de marque Lipton. Désormais, celui-ci sera fait en Pologne et importé en France par des camions, ce qui est négatif au point de vue écologique.

 Depuis deux ans, depuis l'annonce de la fermeture de leur usine, les salarié-e-s de Gémenos luttent pour défendre leurs emplois et leurs moyens de vivre. Ils/elles ont obtenu en particulier l'annulation par la justice des deux premiers plans sociaux proposés par Unilever, qui étaient entachés d'irrégularités. Mais la réponse d'Unilever à toutes les tentatives pour trouver une solution permettant de sauvegarder l'emplois a été un rejet systématique. Ainsi, Unilever refuse d'aider les salarié-e-s à reprendre leur usine sous forme de coopérative ouvrière de production, en leur cédant la marque Eléphant. Actuellement, en novembre 2012, la situation est toujours bloquée et l'avenir des salarié-e-s de l'usine de Gémenos est toujours très incertain.

 Or, il se trouve que la marque Lipton était proposée à la cantine du site de Tolbiac de la BnF. Il nous est apparu inacceptable qu'une société aussi peu respectueuse du droit à l'emploi, du code du travail et de l'environnement, puisse ainsi réaliser des ventes dans un établissement public comme la BnF.

 C'est pourquoi l'intersyndicale CGT, CFDT, FSU, SUD Culture de la BnF a demandé le remplacement de la marque Litpon par une autre marque. Cela afin de continuer à assurer l'accès des usagers de la cantine du site de Tolbiac à une offre de thé, avec quelques petites différences, tout en protestant contre le comportement anti-social d'Unilever. Ce remplacement a été actée et il aura lieu à partir du mercredi 28 novembre 2012. La marque Lipton sera alors remplacée par la marque Parney -Richard.

 Cela dans la continuité du caractère social de la restauration collective au sein de la BnF.


Intersyndicale CGT, CFDT, FSU, SUD Culture de la Bibliothèque nationale de France

________________________________________________________   

 Conti: 311  jours de protection de l'usine 

 

Capture d’écran 2012-08-01 à 21.04.29 Les soutenir, c’est affirmer l’indispensable solidarité sans laquelle, un à un, chacun dans notre coin, nous serons mangés à la sauce libérale..."

 

   http://www.solidaritepourlescontis.fr/ 

 ________________________________________________________   

Tag(s) : #JE LUTTE DES CLASSES

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :